Coupe du monde féminine: «On n’avait pas anticipé des scores d’audience aussi élevés»

RECORD Face aux cartons d’audience des Bleues, les experts de la télévision restent bouche bée. La FIFA, elle, espère dépasser le milliard de téléspectateurs sur la durée de la compétition

Clément Rodriguez

— 

Tout sourit aux Bleues pour cette Coupe du Monde 2019.
Tout sourit aux Bleues pour cette Coupe du Monde 2019. — FRANCK FIFE / AFP
  • Les matchs de l'équipe de France féminine à la Coupe du monde font un carton d'audience sur TF1 et Canal+.
  • Des chiffres qui surprennent également les spécialistes des chiffres d'audience, notamment chez Médiamétrie.
  • La FIFA, elle, espère franchir la barre du milliard de téléspectateurs dans le monde pour cette Coupe du Monde.

Des scores complètement foot ! Que ce soit sur le terrain ou en termes d’audiences, l’Équipe de France féminine est au top de sa forme pour cette Coupe du Monde 2019. Les joueuses, emmenées par Corinne Diacre, ne cessent de surprendre les Français. Alors qu’elles ont remporté leurs deux premiers matchs de la compétition, les Bleues ont également affolé les compteurs d’audiences de la télévision.

Lors de leur première rencontre contre la Corée du Sud, elles ont été suivies par près de 11 millions de téléspectateurs. À titre de comparaison, le premier match des hommes lors de la Coupe du Monde 2018 avait rassemblé 12,59 millions de Français. Un chiffre auquel on doit apporter une petite nuance puisqu’il avait été disputé un samedi en milieu de journée. Ce mercredi soir, rebelote pour les Bleues. Face à la Norvège, le match a attiré 10,3 millions de personnes devant leur poste de télévision.

Des scores inattendus

Plus de dix millions de téléspectateurs pour un match de football féminin, personne n’y croyait, y compris TF1 qui retransmet les 25 meilleures affiches du Mondial 2019. Face à ces scores, la chaîne privée a même décidé d’augmenter de 60% ses tarifs publicitaires. L’enjeu est de taille puisque les Bleues ont déjà signé les meilleurs scores télévisés de l’année (pour l’instant), devant le concert des Enfoirés.

Côté Médiamétrie, la surprise est totale également. « Il ne me semble pas qu’on avait anticipé des scores aussi élevés, nous explique Yassine-Guillaume Berhoun, directeur du Pôle Sport chez Eurodata TV Worldwide, le département International de Médiamétrie. On s’attendait à des bons scores, mais dix millions de téléspectateurs, ce sont de très très bons scores pour le football féminin, et qu’on n’avait jamais vus auparavant ».

Plusieurs raisons peuvent expliquer ces scores phénoménaux. Premièrement, le fait que la Coupe du Monde se déroule sur nos terres aide les Français à s’y intéresser. Les médias ont beaucoup parlé des préparatifs, et l’intérêt a crû au fil des semaines. D’autre part, les compétitions footballistiques féminines se sont fait une jolie place en télévision depuis quelques années. Il y a deux ans, c’est sur France Télévisions que l’on avait pu voir jouer les Bleues jusqu’aux quarts de finale de l'Euro 2017. Enfin, dernier argument, celui des prouesses des joueuses qui titillent la curiosité des Français. En remportant ses matchs, l’équipe de Corinne Diacre gagne en popularité… et donc en audience.

Comment sont calculées les audiences mondiales ?

L’an dernier, la FIFA avait estimé à 3,572 milliards le nombre de personnes qui avaient suivi la Coupe du monde. Cette année, l’organisation espère franchir la barre du milliard de téléspectateurs en direct. Il est pourtant difficile de donner un chiffre, tant les mesures d’audiences varient en fonction des différents pays du monde. « Il y a une partie de l’audience qui est estimée et une autre partie qui provient d’une mesure d’audience officielle. C’est le cas dans environ 120 pays dans le monde, nous explique Yassine-Guillaume Berhoun. Dans 85 % de ces marchés, l’audience est mesurée via le People Meter System, c’est-à-dire par un audimètre installé chez un panel de personnes, et qui est ensuite extrapolé dans le reste de la population ».

Cependant, pour les autres pays, il est plus difficile de définir le nombre exact de personnes installées devant leur poste… loin de là. « Sur les autres pays qui ne fonctionnent pas via ce système, c’est du déclaratif. On fait des sondages qui fonctionnent soit par interview téléphonique, soit par SMS, soit par carnet d’écoute, détaille Yassine-Guillaume Berhoun. Là où il n’y a pas d’audience officielle – on parle de 80 à 100 pays – les agences estiment qu’il y a tant millions de personnes qui ont accès à la télé, tant qui aiment le foot, et donc que tel nombre de personnes aurait pu regarder l’audience dans le pays ». Autrement dit, il s’agit d’estimations qui peuvent être loin de la réalité.

Et les records dans tout ça ?

Selon Yassine-Guillaume Berhoun, il est difficile de prévoir si cette Coupe du Monde sera un événement historique, même s’il a le sentiment que c’est une compétition « qui peut changer la donne pour le sport féminin ». Si ce Mondial 2019 devient le premier événement sportif 100 % féminin en termes d’audiences, il ne marquera peut-être pas un record pour du sport féminin : « Il y a des épreuves féminines qui marchent bien, en tennis ou aux Jeux olympiques par exemple. Mais ce sont des compétitions qui sont mixtes, donc c’est difficile de les dissocier de celles des hommes » souligne-t-il.

On a compris qu’il n’existait pas de statistiques officielles concernant les audiences télévisées à l’international. Pour les Jeux olympiques, on pourrait donc parler d’audiences potentielles sur l’ensemble de la compétition. En 2012, pour les Jeux olympiques de Londres, 3,64 milliards de personnes auraient regardé au moins une minute des festivités. Mais il n’y a pas que le sport qui compte en télévision ! En 1997, on estime à 2,5 milliards le nombre de personnes devant les obsèques de Lady Di, dans 187 pays. Pour certaines organisations, le record serait détenu par le mariage du Prince Harry et de Kate Middleton en 2011, et frôlerait les 3 milliards de téléspectateurs. Un chiffre impossible à vérifier.

Toutefois, en France, nous pouvons déterminer quels sont les événements qui ont battu tous les records d’audience. Selon Médiamétrie, la demi-finale Portugal-France lors de la Coupe du Monde de foot 2006 a réuni 22,2 millions de téléspectateurs pour une part d’audience de 76,7 % ! Hors sport, c’est Patrick Sébastien qui détient ce record avec son émission Le Grand Bluff. En 1997, ce sont 17,5 millions de personnes qui étaient devant leur poste de télévision.