La Fifa annonce que Mino Raiola ne sera finalement pas suspendu

FOOTBALL L’agent de Pogba et Matuidi risquait de ne pas pouvoir exercer son métier pendant trois mois

M.D. avec AFP

— 

Mino Raiola (au centre)
Mino Raiola (au centre) — MANU FERNANDEZ/AP/SIPA

Après le sulfureux dossier de Ligt, une décision a finalement été prise. La Fifa a mis fin ce vendredi à la suspension de l'influent agent de joueurs Mino Raiola, à la suite d’une décision similaire des instances disciplinaires de la Fédération italienne de football (FIGC) la veille. Cette annonce tombe à pic pour l’agent italo-néerlandais, en pleine négociation sur le futur club du défenseur de l'Ajax Amsterdam Matthijs de Ligt, très convoité, en particulier par le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone.

« Le 13 juin 2019, la cour d’appel fédérale de la Fédération italienne a fait droit au recours formé par les intermédiaires Carmine (surnommé Mino) Raiola et Vincenzo Raiola (son cousin et associé) contre la décision rendue le 17 avril 2019 et a annulé les suspensions qui leur étaient imposées », rappelle la Fifa.

Autorisation de transferts en Italie et à l’international

« En conséquence, le président de la commission de discipline de la Fifa a rendu aujourd’hui une ordonnance de procédure informant les intermédiaires Carmine Raiola et Vincenzo Raiola que la prolongation mondiale de leurs suspensions avait été annulée avec effet immédiat », ajoute l’instance.

Raiola, 51 ans, agent de Paul Pogba notamment, avait été suspendu trois mois en Italie par la Fédération italienne de football (FIGC) en avril et la commission de discipline de la Fédération internationale (Fifa) avait étendu en mai cette mesure au niveau mondial.

Mercredi, le Tribunal arbitral du sport (TAS), basé à Lausanne, avait maintenu cette interdiction d’exercer pour trois mois en Italie tout en suspendant son application en dehors d’Italie jusqu’à début juillet. Jeudi, Raiola a remporté son appel devant les juridictions sportives italiennes.

Le truculent agent a expliqué que la Fédération italienne souhaitait se venger suite à ses propos sur les problèmes de racisme récurrents qui affectent le football italien.