Arbitrage: Après le péno sifflé contre le PSG, Platini peste contre le VAR et appelle les joueurs à «se bouger les fesses»

FOOTBALL Michel Platini a écrit un courrier au syndicat des joueurs pour les exhorter à protester contre le VAR

A.L.G.

— 

Michel Platini, anti-VAR assumé.
Michel Platini, anti-VAR assumé. — ARIS MESSINIS / AFP

Ce n’est pas nouveau, l’ancien boss de l’UEFA Michel Platini est un fervent opposant à l’assistance vidéo dans le football ( VAR). Et ce n’est pas le récent penalty accordé par l’arbitre aux Mancuniens lors du 8e de finale retour contre le PSG qui risque de le faire changer d’avis. A l’origine de l’élimination du PSG, ce péno accordé après une main de Kimpembe dans la surface parisienne, a beaucoup fait parler ces derniers jours et les avis sont partagés.

« Ce qui s’est passé mercredi a simplement confirmé mes dires, a déclaré Platini lors d’une interview publiée dans le JDD. En l’occurrence, le joueur parisien (Kimpembe) se retourne et le ballon vient lui taper le bras. C’est involontaire. L’arbitre a fait ce qu’il devait faire en sifflant corner, et puis des gens lui ont dit qu’il devait y regarder de plus près. Or, décréter que tout contact de la main doit être sanctionné d’un penalty, c’est aller contre l’esprit du football, contre le jeu. […] Quand on fait appel à la vidéo, les quatre mecs dans leur camion se soucient plus de voir s’il y a eu main plutôt que faute de main. »

Dire « ça suffit, nous aussi on doit participer à l’élaboration des lois du football »

Le Français a même envoyé un courrier à la FIFpro, le syndicat des joueurs, pour « que les footballeurs se bougent les fesses et disent, via leur syndicat : "Ça suffit, nous aussi on doit participer à l’élaboration des lois du football." Ce ne doit plus seulement être décidé par des anciens arbitres ou des mecs sortants d’on ne sait où. »