Arbitrage: Après le péno sifflé contre le PSG, Platini peste contre le VAR et appelle les joueurs à «se bouger les fesses»

FOOTBALL Michel Platini a écrit un courrier au syndicat des joueurs pour les exhorter à protester contre le VAR

A.L.G.
— 
Michel Platini, anti-VAR assumé.
Michel Platini, anti-VAR assumé. — ARIS MESSINIS / AFP

Ce n’est pas nouveau, l’ancien boss de l’UEFA Michel Platini est un fervent opposant à l’assistance vidéo dans le football (VAR). Et ce n’est pas le récent penalty accordé par l’arbitre aux Mancuniens lors du 8e de finale retour contre le PSG qui risque de le faire changer d’avis. A l’origine de l’élimination du PSG, ce péno accordé après une main de Kimpembe dans la surface parisienne, a beaucoup fait parler ces derniers jours et les avis sont partagés.

« Ce qui s’est passé mercredi a simplement confirmé mes dires, a déclaré Platini lors d’une interview publiée dans le JDD. En l’occurrence, le joueur parisien (Kimpembe) se retourne et le ballon vient lui taper le bras. C’est involontaire. L’arbitre a fait ce qu’il devait faire en sifflant corner, et puis des gens lui ont dit qu’il devait y regarder de plus près. Or, décréter que tout contact de la main doit être sanctionné d’un penalty, c’est aller contre l’esprit du football, contre le jeu. […] Quand on fait appel à la vidéo, les quatre mecs dans leur camion se soucient plus de voir s’il y a eu main plutôt que faute de main. »


Dire « ça suffit, nous aussi on doit participer à l’élaboration des lois du football »

Le Français a même envoyé un courrier à la FIFpro, le syndicat des joueurs, pour « que les footballeurs se bougent les fesses et disent, via leur syndicat : "Ça suffit, nous aussi on doit participer à l’élaboration des lois du football." Ce ne doit plus seulement être décidé par des anciens arbitres ou des mecs sortants d’on ne sait où. »