«On va dire qu’on est des pros sur album»… Des clubs amateurs marchent sur les traces des images Panini

FOOTBALL La société L'Album du club permet aux structures sportives du monde amateur de commercialiser et de collectionner les images de leurs équipes

Jérémy Laugier
Des joueurs de l'équipe des U11 de Vallée du Guiers FC (Isère) présentent leur album du club, mercredi à l'entraînement.
Des joueurs de l'équipe des U11 de Vallée du Guiers FC (Isère) présentent leur album du club, mercredi à l'entraînement. — Jordan Guillet
  • Environ 200 clubs de football amateur adhèrent cette saison au concept des albums inspirés par Panini, afin de mettre en valeur d’une manière originale leurs différentes équipes.
  • 20 Minutes s’est penché sur l’exemple du club isérois du Vallée du Guiers FC, qui vient de lancer son album en février.
  • 570 albums et plus de 3.000 pochettes d’images ont déjà été vendus là-bas, provoquant une sacrée euphorie au sein du club.

Plutôt qu’un 372e calendrier de sa trentaine d’équipes, entre jeunes et seniors, le Vallée du Guiers FC a « voulu innover » cette saison. Ce club amateur rassemblant cinq communes, à la frontière entre Isère et Savoie, découvre une effervescence insoupçonnée depuis trois semaines. Et pour cause : les 570 licenciés et bénévoles du club tentent tous de remplir leur album d’images, comme tant de fans de la collection historique Panini le font avant de grands événements de foot pro.

« On pensait que ça allait seulement amuser les gamins du club mais j’ai été choqué de voir tout le monde adhérer à ce point, sourit Gérald Botte, l’entraîneur de l’équipe première. Au lancement de l’album lors d’un tournoi en salle, certains de mes joueurs ont directement lâché 50 euros [soit 50 paquets de 10 images]. Ça crée une effervescence incroyable, ils s’échangent leurs doubles de photos dans tous les sens. C’est vraiment l’initiative de l’année. »


« Ça nous renvoie à quand on était gosses »

Son groupe de Régionale 3 reconnaît volontiers qu’il est vite devenu accro à ce concept ayant déjà conquis environ 200 clubs amateurs, via la société L’album du club. « Ça nous renvoie à quand on était gosses et qu’on remplissait notre album Panini de la Coupe du monde 1998 en France, confirme Benjamin Ferraz, attaquant de 27 ans. C’est même un peu le jeu du chat et de la souris : une fois que tu trouves dans un paquet des images de gamins du club que tu ne connaissais pas, tu as tendance à les chercher sur le terrain pour voir ce qu’ils donnent. »

Evidemment, le chambrage a de belles heures devant lui dans les vestiaires avec ce projet-là. « Il faut dire qu’il y en a qui ont de sacrées têtes dans l’album », se marre le gardien Fabien Trippier, passé par les U19 d’Evian-Thonon-Gaillard avant d’atterrir au Vallée du Guiers FC. L’un des moments forts pour chacun d’entre eux est de pouvoir trouver leur propre image dans un paquet, ou par un autre biais.


« Certains désespèrent de se trouver dans une pochette »

« Ça fait bizarre, et personnellement c’est mon voisin, un U9, qui est venu me voir pour m’échanger ma photo car il l’avait en double. Dans mon équipe, certains désespèrent de se trouver dans une pochette, d’autres essaient de nous faire croire que leur image est rare. » C’est vous dire l’ambiance que crée cet album dans ce petit club régional. Album qui permet à ses aficionados de respirer le bon air du monde pro.

« On va dire qu’on est des pros sur album, confie Fabien Trippier. Peut-être que des adversaires vont nous regarder différemment maintenant. »

« Cet album permet de resserrer les liens entre tous les membres du club »

Vice-président au pôle associatif, Jordan Guillet a convaincu son club de tenter ce pari. Après trois mois de préparation, pour notamment réaliser les photos de tout le monde, le projet a vu le jour. Aidé par ses partenaires, le club a avancé 1.400 euros pour obtenir près de 600 albums. Plus de la moitié des 6.000 pochettes commandées (un euro les dix vignettes) ont déjà été vendues dans des commerces des cinq communes concernées. Un « autofinancement » que ne regrette vraiment pas Jordan Guillet : « On sent déjà que ça attise des convoitises, surtout car cet album permet de resserrer les liens entre tous les membres du club, ce qui était notre but premier ».

Vice-président du Vallée du Guiers FC, Jordan Guillet est à l'initiative de ce projet enthousiasmant tout le club isérois depuis trois semaines.
Vice-président du Vallée du Guiers FC, Jordan Guillet est à l'initiative de ce projet enthousiasmant tout le club isérois depuis trois semaines. - Vallée du Guiers FC

« On cherchait à augmenter notre cohésion, confirme Gérald Botte. On avait le sentiment de tous se connaître mais ce n’était pas le cas. Maintenant, on se rend compte qu’il y a des échanges entre différentes catégories. » Et pas que pour dealer les images manquantes et ainsi remporter « la petite course » du premier album complet.