Ligue 1: Le Losc s'en contentera... La très difficile victoire lilloise face à Dijon à revivre en direct

FOOTBALL Le Losc a l'occasion de mettre l'OL à 8 points juste avant le match des Gones contre Toulouse

N.C.

— 

Nicolas Pepe, l'attaquant du Losc, lors d'un match contre Sochaux en Coupe de France.
Nicolas Pepe, l'attaquant du Losc, lors d'un match contre Sochaux en Coupe de France. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

LILLE - DIJON : 1-0
Lautoa csc (73e)

16h52Je vous laisse là, rendez-vous tout de suite ICI pour suivre le match entre Lyon et Toulouse. Bonne fin d'aprem à tous, des bises. 

93eFINISH. Le Losc s'impose difficilement, mais il s'en contentera largement. Belle opération pour la 2e place, en attendant de voir ce que va faire l'OL. 

92e: Rho Xeka qui tente un rateau dans l'axe et qui offre une dernière occasion à Dijon. On n'était pas loin de la faute professionnelle. 

90e: C'était vraiment pas top, mais au final peu importe. Le Losc va remettre la marche avant et faire un bon pas vers le podium, et c'est tout ce qui compte. 

89e: Il est temps que ce match se termine. Pour tout le monde (et notamment le football). 

86e: Pépé qui sort, comme annoncé. Il n'avait pas trop envie, mais aucun risque pris par le staff lillois bien sûr. Rui Fonte in. 

84e: Ok Loïc Rémy. Le gars a un quatre contre trois à jouer, mais il préfère aller s'empaler sur le défenseur en face de lui. Il s'en sort bien avec la faute, parce qu'il y avait vraiment pas grand-chose. 

82e: Pépé s'est un peu fait mal apparemment. Je peux vous dire que Galtier va le sortir dans la minute pour le mettre dans du papier bulle. 

80e: Bel exploit des Dijonnais, qui arrivent à ne mettre personne dans un périmètre de 5 mètres à la retombée d'un ballon sur corner. Pourtant c'était au point de péno quoi... comprend pas. Il est pas marqué ce but de l'égalisation. 

78e: Bamba qui entre, et ce n'est toujours pas Araujo qui sort, mais Ikoné. Peut-être que les consignes de Galtier passent mal depuis les tribunes... je ne vois que ça. 

76e: Ça va être très difficile pour Dijon de recoller maintenant. On sent pas du tout les ressorts physiques et techniques. Un quart d'heure pour y croire, quand même. 

74e: J'arrive pas trop à savoir ce qu'il s'est passé avec l'ami Wesley. Le centre de Pépé n'a pas l'air spécialement dangereux, il s'emmêle complètement les pinceaux le pauvre. 

73eLe voilàààà le but lillois !! Csc de Lautoa, archi moche mais faut pas faire la fine bouche. Rageant pour les Dijonnais, mais on le sentait venir. 

71e: Très intéressante, cette séance de frappe de mule sans jamais viser le but d'Araujo. Mais il faut nous laisser maintenant monsieur. 

69e: Yambéré commence à mettre des taquets dans tous les sens pour maintenir son équipe à flot. C'est pas jojo mais ça débarrasse. 

66e: Le siège continue sur la surface dijonnaise. Araujo centre-tire, Lautoa détourne en corner. Il va se débloquer ce match c'est pas possible autrement. 

64e: Changement côté lillois, ce n'est pas Araujo qui sort mais Leao, remplacé par Rémy. Pas dans un grand jour non plus le Portugais... 

63e: Ouais clairement le Losc a haussé le rythme depuis quelques minutes. Il était temps. 

61e: La fraaaappe de Thiago Mendes, ça passe à côté aussi mais on tient un semblant de quelque chose là chez les Lillois. 

60e: Araujo en revanche c'est festival de mauvais choix cet aprem... Faudrait peut-être penser à le sortir. 

58eOooooooh ça c'était beau ! Pépé s'occupe de tout côté droit, il élimine deux joueurs, décale Araujo qui décale à son tour Ikoné. Crochet et frappe du milieu de terrain, ça passe tout tout près du but de Bobby. 

55e: Pas loin du boycott de la suite du match après cette fausse joie. Pas que je sois Lillois, mais il se passait enfin quelque chose j'étais content. 

53eAh bah non, pas péno. La VAR signale un hors-jeu de Pépé au départ de l'action. S'il l'était, c'était vraiment pour un millimètre. Quel enfer ce truc parfois. 

52e: OH LE PENO pour Lille ! Nicolas Pépé qui va le chercher tout seul comme un grand. Aguerd l'accroche par le short et le maillot, rien à dire (à part que ça servait à rien parce que le Lillois était enfermé dans l'angle de la surface...). 

51e: En fait, j'aimerais que Dijon marque un but pour que les Lillois se réveillent un peu. Ça ronronne là, c'est terrible. On est loin des grandes envolées du mois de janvier. 

50e: Mais c'est pas possible de gâcher des CPA comme ça... Araujo balance un coup franc directement en sortie de but, alors que tout le monde était monté. Fatiguant. 

48e: Ça reprend avec un beau centre au 8e poteau de Koné. On est bien. 

46eAllez on est reparti à Lille. ON VEUT DES BUTS. Même des occasions un peu franches, on prend. 

15h59: 0-0 entre Guingamp et Nantes, et toujours 1-0 pour Nice face à Strasbourg, au fait. 

45eAllez hop, tout le monde aux vestiaires. Rarement 45 minutes aussi pauvres, et pourtant je live la Ligue 1 depuis un moment. M'enfin... Suffit d'un petit but pour lancer tout ça. On espère que ça viendra après la pause. A tout de suite. 

43e: Hop hop hop le coup de tête de Tavares, qui prend le meilleur sur tout le monde sur ce coup franc. Ça ne surprend pas Maignan, vigilant sur sa ligne. 

41e: D'ailleurs, on n'a pas encore vu Thiago Mendes et Xeka au milieu... Ça doit partir d'eux normalement, mais là il n'y a rien qui se passe. Et ça va très bien aux Dijonnais, qui eux font le taf. 

38e: Déçu par les Lillois pour le moment, qui n'arrivent pas à mettre de la vitesse pour destabiliser le DFCO. C'est très très pauvre dans le jeu, à part un éclair par ci par là. 

36eL'OCCASE en solo de Çelik ! L'air de rien le latéral lillois dribble un, puis deux, puis trois dijonnais, avant de déclencher du gauche. C'est contré par un quatrième larron qui passait dans le coin. 

33e: Aie aie aie Aguerd. On n'est pas loin de devoir célébrer une messe là-dessus... Le défenseur dijonnais prend un petit pont sur un contrôle en une touche derrière la jambe d'appui de Nicolas Pepe. Eloignez vos enfants quand ils montreront les ralentis. 

31e: Et non, M. Thual dit qu'on en reste à ce carton jaune. Ça joue. 

30e: Ah bah d'ailleurs, l'arbitre demande la vidéo. On va pas être loin du rouge là pour le Dijonnais...

29e: Eeeerf (onomatopée désignant le dégout). Saïd qui met une énorme semelle à Koné, ça part du genou pour finir à la maléole, c'est très très moche. Carton jaune, c'est au moins ça oui. 

27e: Ah, presque semi-occasion pour le Losc sur un cafouillage suivant un corner. On en est là, oui. 

25e: Oh le contact entre Koné et Tavares dans la surface lilloise. A vitesse réelle on pourrait croire que le Dijonais s'est fait plaquer avant de pouvoir reprendre le centre, mais l'arbitre ne dit rien. Et comme les mecs dans le car de la VAR font sûrement la sieste, on en restera là. 

23e: Alors qu'Atal a ouvert la marque pour Nice face à Strasbourg. 

 

21e: Bon bon bon, Lille tente d'emballer le match mais c'est très léger. Et surtout compliqué, avec des Dijonnais sacrément bien en place. C'est toujours pareil avec ce genre de match, il faut un but pour ouvrir les débats, et s'il vient pas on peut s'ennuyer longtemps. 

19e: Oh le coup franc de J(uninho) Ikoné. Pas mal, mais ça retombe au pied du poteau d'Allain.

16e: En tout cas je suis assez heureux d’avoir pris la décision de liver ce match. Ça valait d’ores et déjà le coup (non mais on désespère pas).

14e: On a aussi Guingamp-Nantes et Nice-Strasbourg en cours, au fait. Je vous donnerai des nouvelles quand il se passera des choses. 0-0 partout, pour le moment. 

11e: Toujours du bonheur de jouer contre une équipe de Kombouaré. Je peux vous dire que la ligne de 5 + la ligne de 4 juste devant, c'est un bel enfer vu d'en haut. 

9e: Ikoné il a mal contrôlé la touche R2 sur ce contre. C'est bien d'accélérer mon gars, mais prendre le temps de lever un peu la tête ça peut servir aussi. 

7e: Ah oui au fait. Par contre février ça a été un peu plus compliqué. 

 

5e: Bobby Allain qui fait un peu n'importe quoi là, mais Leao n'en profite pas. On va leur laisser le temps d'entrer dans leur match, hein. 

2e: Oh le slalom de Sliti dans la défense lilloise. Du Marcel Hirscher des grands jours. Malheureusement le tir d'Abeid sur son centre en retrait est contré. 

1èreALLEZ GO. 

14h57: On rappelle que l'OL joue juste après ce match, à 17h00. Ce sera à suivre aussi avec nous, bien sûr. Les Lyonnais ont un match également très abordables, à domicile contre Toulouse. En revanche Sainté, 4e, aura fort à faire au Vélodrome. Autrement dit, journée potentiellement importante pour le podium. 

14h54: Toit fermé cet aprem à Lille. Ça va éviter de jouer avec des parapluies, c'est cool. 

14h51: «Oui, on sait pas trop si on vise la 2e place, en tout cas on le dit pas, peut-être, vous verrez». C'est ça ouais Gégé. 

 

14h48: Le blockhaus construit par le commandant Kombouaré. Courage messieurs. 

 

14h46: Le 11 Lillois pour commencer. Mon avis? Araujo à la place de Bamba, je suis pas sûr sûr. 

 

14h43: De retour en direct du Stade Pierre-Mauroy (ou alors du 15e arrondissement de Paris). On est chauds, faut juste espérer que les joueurs le soient aussi. 

14h10: On se retrouve dans une demi-heure pour l'avant-match avec les compos et tout. A tout de suite. 

14h08: Parce que oui, Dijon ne met plus un pied devant l'autre depuis un bon mois maintenant. Les Bourguignons ont seulement battu Croix en Coupe en février, tout le reste c'est des défaites. Il va falloir vite se réveiller pour sortir de la 19e place où ils sont englués. 

14h07: Les Lillois restent sur deux nuls lors des deux derniers matchs, mais comme dans le même temps les poursuivants n'ont pas fait beaucoup mieux, ils restent solides deuxièmes avec 5 points d'avance sur l'OL. Tout va bien, donc, à l'heure de recevoir une équipe en dépression. 

14h05SALUT TOUT LE MONDE. On vous prend à froid en ce début de dimanche aprem, mais on s'est dit finalement que faire la sieste c'était nul, et qu'admirer les déboulés de Pepe, les accélérations de Bamba et les ratés de Julio Tavares était une bien meilleure idée. 

Pas de panique! Voilà le mot d'ordre au Losc, qui reste sur deux matchs nuls mais refuse de s'affoler à l'heure de recevoir l'avant-dernier, Dijon, cet après-midi. Les Nordistes ont raison. Déjà, Dijon, qui reste sur quatre défaites d'affilée, a la bonne tête de l'équipe idéale pour se relancer. Et puis surtout ils conservent une belle marge de 5 points d'avance sur l'OL dans la course à la deuxième place. «On a notre destin entre les mains mais il reste 12 matches qui seront très difficiles. Il ne faut pas regarder ailleurs et se concentrer sur nous», dit le coach Christophe Galtier. En cas de victoire, le Losc mettrait en tout cas une sacrée pression sur les Lyonnais, qui jouent juste après, face à Toulouse.

>> Parce que voir jouer Pepe, Bamba, Leao et Julio Tavares c'est mieux que faire une sieste, on compte sur vous pour nous accompagner sur ce match...