Finale de Libertadores: River Plate, roi d’Amérique du Sud après sa victoire contre Boca Juniors (3-1)

FOOTBALL Après deux reports et une délocalisation à Madrid, la finale de Copa Libertadores va enfin se jouer...

Aymeric Le Gall

— 

L'Uruguayen de Boca Juniors, Nahitan Nandez, cerné par les joueurs de River Plate.
L'Uruguayen de Boca Juniors, Nahitan Nandez, cerné par les joueurs de River Plate. — OSCAR DEL POZO / AFP

Finale de Copa Libertadores

River Plate - Boca Juniros: 3-1 (terminé) 

But: Benedetto (44e) pour Boaco, Pratto (68e), Quintero (109e), Martinez (122e) pour River

23h08: Bon les loubards, je vous laisse là pour ce soir. Merci à vous, passez une bonne fin de soirée. On se retrouve très bientôt sur notre site avec la dernière journée de groupe en Ligue des champions. Des bisous ! 

23h02: C'EST FINI, RIVER PLATE EST ROI D'AMERIQUE DU SUD !!! C'était une fin de match totalement folle. 

120': LE BUUUUUUUUUUUUUUT DE RIVER EN CONTRE, DANS LE BUT VIDE !!!! 

120': OHHHH LE POTEAU POUR BOCA !!!!!! Quelle folie ! 

119': Ca sent très bon pour River, ils y sont presque. Cette victoire devrait effacer l'humiliation de la descente en D2 il y a quelques années et que les hinchas de Boca ne cessent de leur rappeler. 

118': Aïe aïe aïe, Fernando Gago qui doit quitter le terrain sur blessure, les joueurs de Boca ne sont plus que 9 sur le terrain. Une égalisation serait purement et simplement miraculeuse désormais. 

116': Quelle fin de match, c’est irrespirable !

115': Et revoilà Andrada, le gardien de Boca Juniors, qui monte sur un corner. A 5 minutes de la fin d'un match, je n'avais encore jamais vu ça de ma vie. 

114': Waaaaahhh River qui manque un 4 contre 1, mais c'est pas vrai ! Et derrière le gardien de Boca qui pose le ballon au sol et qui part en contre. On se croirait à Fifa, c'est du grand n'importe quoi ahahah !! 

113': Entrée en jeu de Carlos Tevez du côté de Boca. 

111': Et voilà les joueurs de Boca qui partent à l'abordage des cages d'Armani. Ce match n'est pas encore terminé ! 

110: A l'entrée de la surface de réparation, Juan Quintero expédie un bombazo sous la barre d'Andrada, rien à dire, c'est une merveille et voilà River qui prend l'avantage pour la première fois du match. A 11 contre 10, les Millionarios n'ont désormais plis le droit de perdre ce match. 

109': OHHHH MAMAN QUEL BUUUUUUUUUUUUUT DE QUINTERO !!!!

105': Les voisins du stade Santiago-Bernabeu doivent avoir hâte de retrouver le silencieux public madrilène parce que là, ça fait péter les décibels côté argentin ! 

105': C'est la (mini) pause ici à Madrid. On va bientôt connaître le futur roi d'Amérique du Sud. 

104': Corner bien joué au second poteau par River mais la reprise de volée de Pizi Martinez passe encore très largement au-dessus des cages de Boca. Je crois que si on veut voir des tirs cadrés ce soir, c'est aux tirs au but que ça va se passer. On n'est plus à ça près, remarquez. 

100': Bon Quintero, t'es mignon mais va falloir songer à arrêter de balancer des saucisses dans tous les sens. Encore une frappe qui s'envole dans les tribunes madrilènes. Les joueurs de Boca sont tranquilles avec ce genre de tentatives. En plus t'es frais mon garçon, percute, avance, perce, plutôt. 

99': Je crois qu'on n'a pas dû avoir beaucoup plus de trois ou quatre frappes cadrées ce soir... 

98': Ahhh la reprise de volée de Quintero passe de peu au-dessus des cages de Boca ! 

94': Je ne vous raconte pas l'état de stress des supporters des deux camps. Leurs visages font peine à voir. Il faut dire que le perdant va en entendre parler toute sa vie. 

91': Oh le rouge pour Barrios !! La sentinelle de Boca Juniors a laissé traîner la semelle sur le tibia de Palacios et l'arbitre lui met un deuxième carton jaune. Rien à dire, c'est tout à fait mérité. Les affaires se compliquent pour les Xeneize ! 

90': Allez les enfants, on est reparti pour 30 minutes ! 

90+3': C'est terminé, on va avoir droit aux prolongations. Miam miam. 

90+1': Allez, on y va tout droit. 

88': Entrée en jeu de l'ancien Madrilène Fernando Gago. Si un jour on lui avait dit qu'il disputerait une finale de Libertadores dans son ancien jardin...

85': Boca ne montre plus rien depuis... Ben depuis le début de la seconde période. Elle va être compliquée cette prolongation pour les potos de Diego Maradona. 

81': Je vais clairement y avoir droit à ma prolongation. Vous savez, celle que je voulais à tout prix éviter. J'ai dû être une ordure dans une vie antérieure. 

80': C'est frappé fort par Olaza mais le mur repousse le danger. 

79': Ouhhh coup-franc indirect dans la surface de River après un poied haut sifflé par l'arbitre. Oui, oui, dans la surface. C'est tellement rare de voir ça... 

78': Pour celles et ceux qui ne le savaient pas, je vous rappelle que la règle des buts à l'extérieur ne compte pas. Le 2-2 concédé par Boca, chez lui, au match aller, n'avantage donc en rien les joueurs de River. 

76': On assiste quand même à un vrai combat, tu sens que les gars jouent-là le match de leur vie. 

72': Ahahah il est complètement barré ce mec ! 

 

69': Après un super mouvement collectif, le ballon arrive côté droit et le centre de Palacios pour Pratto est parfait. En retrait, l'attaquant de River ouvre son pied et trompe Andrada. Folie furieuse du côté des hinchas de River Plate. On l'avait dit, on l'avait senti, River était clairement en train de prendre le dessus. L'égalisation est totalement logique. 

68': L'EGALISATION DE RIVER PLATE !!!!!!!!

68': Boca avait enfin l'occasion de se présenter dans la surface adverse mais Pavon envoie une saucisse au-dessus de la barre...

66': Enfin, je dis ça mais River ne se créé pas non plus des pelletés d'occases. 

65': Les joueurs de Boca se font bouffer, je ne vois pas comment ils vont pouvoir tenir comme ça jusqu'au bout. 

64': Dis «Cheeeeese». 

 

62': Au tour d'Abila d'enter en jeu. Sortie du buteur Dario Benedetto.

60': Ahahah le premier crochet de Quintero est magique. Je me demande comment tu peux ne pas le titulariser. Quel beau joueur. 

58': Sortie de Ponzio côté River et entrée en jeu de Juan Quintero, l'ancien joueur du Stade Rennais. 

57': Ohhhhh ce choc entre Andrada, le gardien de Boca et l'attaquant de River. Le portier reste au sol, complètement sonné. Malgré ça, il y aurait une petite faute du gardien en pleine surface que ça ne serait pas scandaleux du tout. 

55': Olaza s'élance et expédie le ballon dans le mur. RAS. 

54': Attention, nouveau coup-franc hyper intéressant à venir pour Boca Juniors. On est à 20m des cages d'Armani, plein axe. 

52': Bon tir à ras de terre de Martinez, le milieu des Millionarios, mais Andrada est une nouvelle fois très vigilant. 

51': Quel bonheur par contre d'entendre cette ambiance de fou dans un stade habituellement si calme. C'est ça l'Argentine qu'on aime, la passion, le dawa. 

48': La fraaaaappe de Fernandez pour River qui passe à quelques centimètres du poteau d'Andrada !!! Boca va vite devoir se remuer sous peine de voir son ennemi juré revenir dans ce match. 

46': Très grosse entame de seconde période pour River Plate. Et premier corner à suivre après un centre contré de justesse. 

45': C'est reparti à Madrid ! 

21h30: Pour ne rien vous cacher, j'ai une hantise ce soir: que ça se finisse aux prolongations. 

45': Allez, c'est la pause à Madrid. Les supporters de Boca mettent le feu à Bernabeu après ce but de Benedetto. On se retrouve d'ici un petit quart d'heure. A tout de suite ! 

44': Alors que River Plate avait l'occasion de profiter de la mauvaise sortie du gardien de Boca, ce sont les Xeneize qui partent en contre. Et aprsè une passe en profondeur magnifique de Nandez, Benedetoo met son vis-à-vis dans le vent sur un délicieux crochet. La suite est simple: face à face, plat du pied, petit filet. Boca prend les devants dans une ambiance assez dingue ! 

43': GOL, GOL, GOL, GOOOOOOOOOOOOOOL DE BOCA JUNIORS !!!!!!

39': Quelle sortie aérienne d'Armani après un petit festival de Villa côté droit ! Benedetto attendait le balllon plein axe mais la gardien de River a sorti le grand jeu pour sauver son équipe. 

35': C'est vrai que c'est tellement indécis. 

34': « C'est tellement indécis » nous dit le commentateur de RMC Sport. Je traduis « on s'emmerde, il ne se passe rien. » 

29': Tapé directement dans le mur, le coup-franc ne donne rien mais le ballon est récupéré dans la surface et le centre de Pablo Perez a bien failli terminer dans les filets de River. C'était tendu. 

27': Ouhhh l'arbitre siffle un coup-franc quasi sur la ligne des 16 mètres pour Boca ! Les supporters de River sont en stress. 

25': La plus belle chose à admirer ce soir, c'est Marcelo Gallardo, sur le banc de River Plate. Quel homme. 

23': Au risque de me retrouver pendu par les pieds dans un resto argentin de bidoche à Paris, je vais le dire: je regrette mon match de Ligue des Talents. 

20': C'est la panique dans la défense de River, j'arrive pas à comprendre comment ils ont réussi à s'en sortir sur ce coup. Corner à suivre pour Boca. 

18': Ah c'était pas mal ça ! Sur un corner tapé en retrait, Fernandez expédie une mine qui passe de peu au-dessus des cages d'Andrada. 

15': Je commence très sincérement à me demander pourquoi j'ai voulu liver ce match. Mon côté maso, probablement. 

10': Belle reprise de volée de Pablo Perez mais Armani, le portier des Millionarios (River) était sur la rtrajectoire. C'est la véritable première occase du match. 

9': Les joueurs de Boca commencent à prendre le match à leur compte. Et là, Maidana, le défenseur central de River a bien failli marquer contre son camp après un centre fuyant venu de la gauche. Premier corner à venir pour Boca Juniors ! 

6': Bon, jusqu'ici très peu de football mais déjà énormément de tibias concassés. C'est bon, c'est bien un River-Boca qu'on regarde ! 

3': Premier gros coup-franc à venir pour River après un tacle dégueu d'un défenseur des Xeneize (les joueurs de Boca). Martinez s'en charge, c'est détourné, corner. 

2': Si vous n'avez jamais vu de match argentin, pour vous situer, habituellement on est plus sur une boucherie qu'une oeuvre d'art. 

1': C'est parti les poulets ! 

20h26: Bon, ce n'est clairement pas l'ambiance de maboule du stade Monumental de River à Buenos Aires, mais c'est quand même pas trop mal . 

20h25: Les joueurs débarquent sur la pelouse du Bernabeu, devant les 80.000 chanceux qui ont pu décrocher un billet. 

20h21: Le trophée vient d'être déposé sur la pelouse. Le voici ici en photo. Le machin doit peser à peu près 185 kg. 

 

20h20: Griezmann a choisi son camp ce soir. 

 

20h15: Y'a un peu de ça, ouais. 

 

20h10: Les compos sont tombées. Je paye mon coup à celui ou celle qui connaît ne serait-ce que la moitié des joueurs alignés ce soir. 

 

20h08: La grande nouveauté là-dedans, c'est que le stade Santiago-Bernabeu va connaître une véritable ambiance de feu ce soir. Il n'est pas habitué, le pauvre. 

20h00: Puisqu'on a encore une petite demi-heure devant nous, je vous invite, si le coeur vous en dit, à lire notre papier sur les sacrifices des Argentins qui ont fait le voyage à Madrid pour assister à cette finale historique. 

 

19h53: Bon, rassurez-vous, on ne va pas causer en espagnol toute la soirée. Bienvenue, donc, sur ce live, j'espère que vous avez la forme et que le grand match du dimanche soir en Ligue 1 ne va pas trop vous manquer. 

19h50: Hola todos ! Bienvenido boludos en nuestra pagina web para seguir la final de Libertadores entre River y Boca ! Vamos carajo !!! 

Puisque le match du dimanche soir a été reporté pour cause de rassemblements des "gilets jaunes", on s’est dit qu’on allait vous faire vivre la finale retour de la Copa Libertadores entre les deux rivaux argentins de River Plate et de Boca Juniors. Après deux reports successifs dus à des violences et au caillassage du bus des joueurs de Boca, la rencontre a finalement été délocalisée à Madrid, au stade Santiago-Bernabeu. A l’aller, à la Bombonera, les deux équipes s’étaient séparées sur le score de 2 buts partout. Gros suspense donc à prévoir ce soir.

>> Je vous donne rendez-vous vers 20h pour lancer cette soirée de foot sud-américain à Madrid. Kamoulox.