OM: Le club met les ultras à l'amende pour les fumigènes face au PSG... En réponse, ils boycottent le prochain match

FOOTBALL Le délicieux OM-Strasbourg, en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue, se déroulera sans les supporters du Commando Ultra 84...

J.S.-M.

— 

De nombreuses torches avaient été allumées avant OM-PSG.
De nombreuses torches avaient été allumées avant OM-PSG. — L. Urman / SIPA

« Triple peine !!! » Notre charte typo nous interdit normalement les points d’exclamation multiples, mais on va faire une exception pour les ultras de Marseille, qui sont furax. « Après ce magnifique début de saison en Europe et contre les "gros" du championnat de France, il est vrai que la priorité évidente de nos dirigeants est de taper sur [leurs] propres supporters », ironisent les dirigeants du Commando Ultra 84.

Ce groupe de supporters, qui met généralement le feu au bas du virage Sud, est sanctionné par l’OM après l’usage d’engins pyrotechniques (des torches, quoi) avant le Classico face au PSG. Pour ce craquage, ils ont écopé de deux matchs de suspension par la LFP… et d’une amende de 10 euros de la part du club. Le prix des billets pour le huitième de finale face à Strasbourg a été majoré par l’OM, qui l’a annoncé vendredi à ses supporters.

« Meilleur public de France »

Et ce lundi, le club en remet une couche, par communiqué : « Ces produits interdits par la loi, utilisés par une minorité, ont coûté à l’OM (…) des huis clos dommageables (…) et plus d’un million d’euros de sanctions financières », assurent les dirigeants marseillais. Ils estiment aussi que « la contribution du CU84 au statut de meilleur public de France est éminente et authentique, et qu’elle ne saurait être remise en cause ou sous-estimée. »

La carotte, le bâton… Ç’en est trop pour les ultras, qui boycotteront OM-Strasbourg.