Bayern: «Je suis vraiment désolé d'avoir insulté Juan Bernat», Uli Hoeness fait son mea culpa

FOOTBALL Le président du Bayern avait méchamment mis en cause Juan Bernat…

A.L.G.

— 

Uli Hoeness, alias "Monsieur politesse".
Uli Hoeness, alias "Monsieur politesse". — Sven Hoppe / dpa / AFP

Le président du Bayern Munich Uli Hoeness a profité du match de Ligue des champions, mercredi soir, pour revenir sur les propos qu’il avait tenu à l’égard de Juan Bernat après son transfert au PSG​. « J’aimerais refaire cette conférence de presse afin d’éviter tout cela. Le moindre mot que je vais dire va se retourner contre moi. Je suis vraiment désolé d’avoir insulté Juan Bernat. Les critiques des médias après cette déclaration étaient totalement justifiées », a-t-il admis après la victoire munichoise (2-0) face à l’AEK Athènes.

Le boss du Bayern n’avait en effet pas été très tendre avec son ancien joueur : « Ça fait deux mois que j’entends qu’on a abandonné Bernat, qu’on me demande pourquoi le Bayern a vendu Juan Bernat à Paris. Contre Séville, nous avons failli être éliminés et Bernat en aurait été le seul responsable. Ce jour-là, nous avons décidé de le vendre. » Recadré à l’époque par Karl-Heinze Rummenigge, le président bavarois a finalement décidé de mettre de l’eau dans son vin.