France-Islande: «Ce match doit nous servir de leçon», DD pas très content de ses gars

FOOTBALL Le sélectionneur des Bleus a moyennement apprécié le spectacle proposé à Guingamp...

J.L.

— 

Didier Deschamps face à l'Islande, le 11 octobre 2018.
Didier Deschamps face à l'Islande, le 11 octobre 2018. — FRANCK FIFE / AFP

Didier Deschamps ne s’en est pas caché en conférence de presse. Il s’est montré moyennement ravi de la prestation de ses troupes face à l’Islande, alors qu’il avait pour la première fois décidé d'ouvrir un peu l'équipe aux remplçants qui n’avaient pas franchement été utilisés pendant le Mondial, sans succès.

« On n’a pas pris le match par le bon bout. Il manquait du mouvement, de la vitesse, face à une équipe bien organisée. On est capable de mieux faire, c’est clair, même si sur la fin, la réaction était là. On les a acculés pour revenir au score et finir avec ce match nul. Je ne suis pas là pour noircir les choses. Evidemment que je ne peux pas me satisfaire durant une heure de ce qu’on a fait. Je ne vais pas vous dire que ça me plaît. On aura d’autres matches comme ça, ça doit nous servir de leçon. J’ai connu ça il y a bien longtemps. Il peut y avoir une chute de tension, on en a eu une, qui peut s’expliquer par différentes raisons, je ne vais pas minimiser ni aggraver les choses. »

Nul doute, cela dit, que le sélectionneur risque de passer un savon général avant l’Allemagne, mardi, contre qui on devrait se rapprocher de la composition de la dernière finale. Seul Ndombélé, finalement, a peut-être marqué des points jeudi soir. Et lui n’était pas en Russie.