Jimmy Briand pourrait faire son retour à Guingamp dimanche.
Jimmy Briand pourrait faire son retour à Guingamp dimanche. — Georges Gobet / AFP

FOOTBALL

Guingamp-Bordeaux: Briand va-t-il faire son retour au Roudourou? Si oui, ça s'annonce «très houleux»

L’ancien attaquant de l’En Avant est parti en très mauvais termes avec le club breton cet été…

  • Au-delà d’un contentieux privé avec certains de ses anciens coéquipiers, le club breton n’a toujours pas digéré le départ de Jimmy Briand pour Bordeaux cet été.
  • Les supporters lui promettent un retour très difficile en tribune mais aussi sur le terrain.

C’est un tweet qui n’avait échappé à personne. Celui de Nicolas Benezet, le 10 août dernier. Quelques minutes après l’officialisation de l’arrivée de Jimmy Briand aux Girondins de Bordeaux, le milieu de terrain tweete une vidéo dans laquelle il attise les flammes d’un barbecue avec le maillot de son ancien coéquipier. Doit-on y voir quelque chose de mal ? Absolument pas pour son auteur : « On est très proches. Il n’y a aucun problème entre lui et moi. Il n’y a aucun souci, je suis content qu’il ait signé à Bordeaux. »

En tout cas, il y en a d’autres qui ne se sont pas du tout réjouis du choix de Jimmy Briand. Et ce n’est pas n’importe qui : Antoine Kombouaré et Bertrand Desplat, respectivement entraîneur et président de l’En Avant Guingamp. « Je suis déçu. Ça sera maintenant un adversaire, j’allais même dire un ennemi. Maintenant, il est dans le camp d’en face, tant pis pour lui », lance le coach dans le Télégramme, le 9 août. Son président enchérit Ouest-France, le 4 septembre : « La blessure morale est je ne vais pas dire éternelle… Mais si, certainement. C’est globalement un personnage très noir que l’on a découvert. Aujourd’hui, cet homme-là ne m’intéresse plus. »

Des propos d’une rare violence envers leur ancien capitaine. Alors pourquoi certains guingampais ont autant de haine envers Jimmy Briand ?

Dans une situation devenue intenable, il n’aurait pas tenu parole

Tout d’abord, il y a eu un problème d’ordre totalement privé dans le vestiaire de l’En Avant Guingamp à l’intersaison. « Il ne pouvait tout simplement plus rester au club à cause de très fortes tensions avec certains de ses coéquipiers », explique un fin connaisseur du club à 20 Minutes. Au point que le joueur s’est mis en arrêt maladie en début de saison en attendant que le club lui trouve une porte de sortie.

Celle-ci devait le mener jusqu’à l’Impact de Montréal. Mais l’affaire a capoté au dernier moment. Face à cette situation, le joueur doit se trouver un autre club mais avant ça, Jimmy Briand passe un accord moral avec l’En Avant selon ses dirigeants de l’époque : il peut signer où il veut à part dans un autre club de Ligue 1. Malgré ça, Bordeaux saisit l’occasion pour le faire signer cet été ce qui évidemment provoque une énorme colère du côté des Bretons.

« S’il vient, ça peut vite dégénérer sur le terrain »

Si Antoine Kombouaré ne se dit plus « surpris, ce genre de choses qui peut arriver dans le football », Bertrand Desplat, lui, ne digère pas du tout l’attitude de son ancien capitaine. « Ma déception est à la hauteur de l’affection et de la confiance que je lui portais. » En effet, Jimmy Briand était devenu au fil des saisons un joueur très apprécié et c’est d’ailleurs pour ça que la pilule ne passe vraiment pas aujourd’hui notamment auprès des supporters comme Bastien :

C’était le capitaine (32 buts et 13 passes décisives en 118 matchs disputés). Un exemple pour tout le monde. C’est pour ça qu’on a la mauvaise. Il n’a pas tenu parole et on ne va même pas parler de son attitude avec ses coéquipiers. Ce n’est vraiment pas terrible. »

Si on ne sait pas pour l’instant si Jimmy Briand sera du voyage dimanche au Roudourou, Bastien lui promet déjà un retour « très houleux avec sûrement des sifflets même si ce n’est pas dans les habitudes de la maison et surtout s’il vient, ça peut vite dégénérer sur le terrain. » Face à ce contexte très particulier, l’entraîneur guingampais lui a préféré calmer le jeu : « Le problème, dimanche, ce n’est pas Jimmy Briand mais comment trouver les solutions pour battre Bordeaux. » En effet, ça reste avant tout que du football…