Des supporters marseillais et lyonnais, la saison dernière, en Ligue Europa.
Des supporters marseillais et lyonnais, la saison dernière, en Ligue Europa. — SIPA

FOOTBALL

Marseille: La justice refuse l'accès des supporters de l'OM à Lyon dimanche soir

Le tribunal administratif de Lyon a rejeté un recours de l’OM, estimant que le club se bornait « à des considérations générales »…

Le tribunal administratif de Lyon a annoncé vendredi avoir rejeté un recours engagé par l'Olympique de Marseille contre l'arrêté préfectoral interdisant à ses supporters d'accéder au Parc OL dimanche soir.

Le club phocéen, qui vient jouer contre l'Olympique lyonnais dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1, avait introduit un référé-liberté contre cet arrêté pris par le préfet du Rhône, interdisant l'accès au Groupama Stadium à Décines-Charpieu et à ses abords à toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l'OM ou se comportant comme tel.

Affrontements récurrents

Cette décision a été prise pour prévenir d'éventuels affrontements, récurrents entre supporters des deux camps dont l'antagonisme est ancien. La finale de l'Europa League en mai dernier, jouée par Marseille contre l'Atlético Madrid dans le stade lyonnais, avait en outre été émaillée d'incidents provoqués par des supporteurs de l'OM.

L'avocat de l'OM a fait valoir devant le juge des référés que cette interdiction nuisait à ses intérêts sportifs et commerciaux. Mais le magistrat a estimé que le club se bornait «à des considérations générales» sans apporter de «précision suffisante à l'appui de ses allégations», selon un communiqué du tribunal.

Les autorités avaient déjà pris des mesures lors de la rencontre du 17 décembre 2017 à Lyon, qui s'était disputée sans supporters marseillais. Le 18 mars 2018, les supporters de l'OL avaient également été interdits de déplacement à Marseille.