VIDEO. ASSE: «C’est l’environnement de Jonathan Bamba qui a choisi pour lui», regrette encore Frédéric Paquet

FOOTBALL Le directeur général de l’ASSE Frédéric Paquet aurait aimé empêcher le départ (libre) cet été de Jonathan Bamba, formé à Saint-Etienne et auteur d’un convaincant début de saison au LOSC…

Jérémy Laugier

— 

Jonathan Bamba a inscrit le premier de ses trois buts en Ligue 1 cette saison, le 11 août contre Rennes (3-1).
Jonathan Bamba a inscrit le premier de ses trois buts en Ligue 1 cette saison, le 11 août contre Rennes (3-1). — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Si l’ambitieux mercato estival de l’ASSE a été salué par la plupart des observateurs, il comprend (au moins) un loupé majeur. A savoir la non-prolongation de l’international Espoirs Jonathan Bamba (22 ans), parti de son club formateur libre après une belle saison (7 buts et 8 passes décisives en L1). Le dénouement d’un feuilleton sur lequel est revenu le directeur général stéphanois Frédéric Paquet, mercredi sur RMC Sport.

« On se souvient de l’histoire de Jonathan Bamba, un joueur qui s’est révélé sur le tard [après trois prêts entre 2016 et 2017]. Il y a 18 mois, il ne jouait pas et il s’est ensuite révélé. Jonathan a toujours exprimé la volonté de rester. Il a été irréprochable dans son comportement. »

« Le club a sa part de responsabilité dans ce dossier »

Frédéric Paquet, qui a par ailleurs assuré que l’ASSE n’avait à aucun moment envisagé recruter Hatem Ben Arfa, a précisé pourquoi Jonathan Bamba avait rejoint Lille et son ancien entraîneur Christophe Galtier (déjà 3 buts inscrits).

« Malheureusement pour nous, ce n’est pas lui qui a choisi, estime l’ancien DG adjoint du LOSC. C’est son environnement qui a choisi pour lui et qui l’a envoyé là où il y avait des intérêts supérieurs pour eux. » Conscient d’un échec dans la gestion de cet attaquant arrivé à 15 ans dans le Forez, Frédéric Paquet conclut : « Cela ne doit très clairement plus arriver. Le club a sa part de responsabilité dans ce dossier. On doit être plus vigilants ».