«Cette obsession de remporter la Ligue des champions fait beaucoup de mal au PSG», estime Valdo

FOOTBALL L'ancien meneur de jeu du club  rappelle qu'il ne faut pas vouloir brûler les étapes pour arriver au niveau de clubs comme le Real ou la Juventus...

N.C.

— 

Le Brésilien Valdo, ancien joueur du PSG dans les années 90, ici le 9 avril 2016 à Levallois.
Le Brésilien Valdo, ancien joueur du PSG dans les années 90, ici le 9 avril 2016 à Levallois. — LIONEL URMAN/SIPA

La route est droite, mais la pente est forte. Le PSG version Qatar paie pour apprendre sur le chemin qui doit faire du club de la capitale un grand d’Europe. Cela prendra encore beaucoup de temps, à en croire l’ancien meneur de jeu des années 90, le Brésilien Valdo. Ce dernier a donné une interview à Globo Esporte jeudi, et son analyse est sans concession.

« Les gens vont mal m’interpréter, mais le PSG peut remporter une Ligue des champions, ça ne changera rien. Il devra la gagner deux, trois, quatre fois pour que son maillot commence à peser, estime le Brésilien, dont les propos ont été traduits par Foot Mercato. Le PSG n’a pas d’histoire en Ligue des champions. Quand Marcelo marque son but à l’aller et montre l’écusson du Real, cela veut dire beaucoup. Là-bas, l’histoire compte. »

Pour lui, les recrutements opérés depuis quelques années, et surtout les démonstrations de force de l’été dernier, sont un bon signe. Mais il faut se montrer patient. « Quand le PSG a pris Neymar et Dani Alves, il a cru qu’il gagnerait, mais ça ne suffit pas, dit Valdo. Les requins sont toujours là. Paris est le dernier arrivé, le plus récent. Je crois que ça prendra encore trois, quatre, cinq ans. »

A lire aussi: «Ça ne marchera jamais de cette façon-là», Bernard Tapie détruit le PSG

Définitivement, la clé est de se laisser le temps de grandir. Renforcer l’institution avant de d’empiler les joueurs. « Cette obsession de remporter la Ligue des champions fait beaucoup de mal au PSG. Ce n’est pas comme ça que cela fonctionne », ajoute celui qui a participé à deux Coupes du monde avec la Seleçao.

Conclusion ? Le PSG va-t-il arriver à ses fins ? « Le grand problème pour moi est interne, c’est le football français, répond Valdo. Le niveau n’y est pas aussi bon qu’il l’a déjà été, avec Platini, avec Zidane. »