Un ministre britannique compare Poutine et le Mondial 2018 à Hitler et les JO de 1936

FOOTBALL Boris Johson est du genre à appeler un chat, un chat...

A.L.G.

— 

Boris Johnson.
Boris Johnson. — DHF/ZDS/WENN.COM/SIPA

Voilà une décla' qui ne devrait pas calmer le climat international. Dans un contexte dipomatique très tendu entre les gouvernements britanniques et russes, le ministre des affaires étrangères Boris Johnson a émis de sérieux doutes quant à la manière dont le régime russe allait se servir du Mondial 2018 pour communiquer aux yeux du monde.

Il n’a carrément pas hésité à comparer la relation entre Poutine et la Coupe du monde 2018 à celle d’Hitler et des Jeux Olympiques de 1936. « Je pense que la comparaison avec 1936 est tout à fait juste. L’idée de voir Poutine faire de cet évènement quelque chose à sa gloire me rend malade. »

Boris Johnson a également dit que le déplacement de nombreux fans anglais ne lui paraissait pas être sûr, ajoutant que l’ambassade en Russie ne pourrait pas faire grand-chose pour les protéger. Londres souhaite ainsi des assurances concernant la sécurité de ses supporteurs avant de prendre position officiellement.