Ceferin reste persuadé que le fair-play financier va «réduire l'écart entre les grands et les petits»

FOOTBALL Le président de l’UEFA veut encore renforcer ce système…

N.C. avec AFP

— 

Aleksander Ceferin, le président de l'UEFA, lors d'une conférence de presse à Nyon le 7 décembre 2017.
Aleksander Ceferin, le président de l'UEFA, lors d'une conférence de presse à Nyon le 7 décembre 2017. — Laurent Gillieron/AP/SIPA

Le président de l'UEFA Aleksander Ceferin a déclaré mardi qu'il souhaitait continuer à travailler à «réduire l'écart entre les grands clubs et les plus petits» grâce au fair-play financier. Ceferin, qui s'exprimait via une vidéo diffusée en ouverture d'un congrès sur l'intégrité et la gouvernance du sport à Rome, a estimé que le fair-play financier était «un succès».

«Nous avons réussi à réduire les pertes des clubs de plus de 80% depuis que le fair-play financier a été introduit en 2011. Ces chiffres ne mentent pas, a-t-il dit. J'ai demandé la poursuite de l'évolution du fair-play financier avec l'objectif de revenir à une compétition plus équilibrée au sein du football européen. Nous devons travailler pour réduire l'écart entre les grands clubs et les clubs plus petits et pour équilibrer la compétitivité de nos matchs et de nos compétitions.»

Sur le thème de l'intégrité dans le sport, Ceferin a assuré que l'UEFA était «consciente de sa responsabilité en tant qu'autorité de tutelle du football européen». «Le dopage, les matchs truqués, la corruption, les questions éthiques et disciplinaires représentent tous un danger pour le football et nous devons être en pointe dans la bataille à mener pour les surmonter», a-t-il dit.