Ligue 1: Nabil Fekir «ne demande pas de protection particulière» aux arbitres

FOOTBALL L'attaquant lyonnais subit beaucoup de contacts pour le moins rugueux pendant les matchs...

J.L.

— 

Zinédine Zid... Enfin Nabil Fekir
Zinédine Zid... Enfin Nabil Fekir — James Marsh/BPI/Shutter/SIPA

C’est Bruno Genesio qui avait allumé la mèche après le match gagné in extremis à Amiens, estimant que Nabil Fekir était victime d’un traitement particulier de la part des arbitres depuis le derby gagné 5-0 il y a quelques semaines. En gros, Fekir subirait beaucoup de fautes méchantes, comme Neymar ou Thauvin, et ces dernières ne seraient pas toujours sanctionnées comme il se doit par les arbitres. Cela a été le cas en Picardie, où plusieurs grosses fautes n’ont pas été sifflées en fin de match dans une atmosphère électrique.

>> A lire aussi: OM: Juste avant le match à Lyon, ce coup de pression sur l'arbitrage peut-il être «efficace»?

Invité à se positionner sur le débat, Nabil Fekir n’a pas voulu en rajouter avant OL-OL dimanche soir : « Je ne pense pas faire l’objet de traitement particulier (de la part des autres joueurs), assure l’international français. Quand il y a des joueurs qui aiment dribbler, qui ont de la technique, d’autres font un peu plus de fautes sur eux. C’est le foot. Il faut faire avec. Je ne demande pas de protection particulière, simplement que l’arbitre soit juste. Contrairement à Amiens, où selon moi il n’a pas été juste. Cela m’a énervé un peu mais j’essaye de faire abstraction de ça. C’est à l’arbitre de faire correctement son boulot ».

Entre les consignes de Fekir et le coup de pression de l’OM sur le corps arbitral après le match rocambolesque à Rennes en Coupe de la Ligue, on souhaite bon courage à Bastien Benoit.