Emmanuel Macron a rencontré le président de la Fifa dans le cadre d'une refonte du système de transferts de joueurs

FOOTBALL «Il est temps d'agir pour davantage de transparence»...

20 Minutes avec AFP
— 
Gianni Infantino en conférence de presse le 26 novembre 2016.
Gianni Infantino en conférence de presse le 26 novembre 2016. — Ivan Sekretarev/AP/SIPA

La France veut participer à une réflexion européenne sur les transferts, a indiqué mardi la Fifa après une rencontre entre le président de la République, Emmanuel Macron, et le président de l'instance mondiale du football Gianni Infantino mardi au palais de l'Élysée à Paris.

«Il est temps d'agir pour davantage de transparence, de clarté et, au final, de protection de l'ensemble du football et de ses acteurs», explique Gianni Infantino, au sujet de son projet de régulation du système des transferts, dans un communiqué.

M. Macron a «proposé à la Fifa que la France concoure à l'organisation d'un temps de réflexion avec les différents pays européens sur les réformes de la législation européenne qu'il serait nécessaire d'engager pour accompagner cette démarche régulatrice», expose le texte de la FIFA, sans autre précision.

Cette rencontre s'est déroulée en présence de Noël Le Graët, président de la Fédération française de football. Ont été également abordés les préparatifs du Mondial féminin des moins de vingt ans, en Bretagne en 2018 (5-24 août) et du Mondial féminin, cette fois partout en France en 2019 (7 juin-7 juillet).