Corruption: Jérôme Valcke aurait découvert une montre à 20.000 euros «sous son oreiller» lors d'un voyage au Qatar

FOOTBALL La juistice suisse soupçonne un cadeau de Nasser Al-Khelaïfi pour obtenir les droits audiovisuels des Coupes du monde 2026 et 2030...

J.L.

— 

Nasser Al-Khelaïfi va faire l'objet d'une enquête de la commission d'éthique de la Fifa, a annoncé l'instance internationale le 13 octobre 2017.
Nasser Al-Khelaïfi va faire l'objet d'une enquête de la commission d'éthique de la Fifa, a annoncé l'instance internationale le 13 octobre 2017. — Michel Euler/AP/SIPA

Anecdote savoureuse dans Le Parisien du jour, qui consacre un article à la situation de Nasser Al-Khelaïfi, poursuivi par la justice suisse pour une affaire de corruption dans le but d’obtenir les droits audiovisuels des Coupes du monde 2026 et 2030 pour le Moyen-Orient. Un domaine alors placé sous l’autorité directe de Jérôme Valcke, numéro 2 à la Fifa.

Le président du PSG est soupçonné d’avoir accordé des « avantages indus » au bénéfice de Valcke, par deux moyens distincts : d’abord en lui « offrant » une montre Cartier d’une valeur de 10.000 à 20.000 euros, que l’ancien dirigeant de la Fifa aurait reconnu avoir trouvé « sous son oreiller », dans un hôtel de Doha lors d’un séjour en janvier 2015. Puis en payant indirectement la villa italienne dans laquelle Valcke a ensuite séjourné.

Selon Le Parisien, les avocats de Nasser Al-Khelaïfi démentent catégoriquement que ces deux cadeaux aient été offerts à l’initiative de leur client.