«Monacogate»: Et si le président Dmitry Rybolovlev quittait Monaco?

FOOTBALL Une histoire judiciaire mêlant le président de l'ASM pourrait le pousser à quitter la principauté...

B.V.

— 

Rybolovlev (à gauche) en compagnie du Prince Albert II
Rybolovlev (à gauche) en compagnie du Prince Albert II — VALERY HACHE / AFP

Et si l'ASM perdait son millardaire de président? Des révélations du JDD parues ce dimanche assurent que le président du club champion de France, Dmitry Rybolovlev, serait sur le point de quitter la principauté. En effet, l'oligarque Russe, qui a injecté près de 300 millions d'euros depuis qu'il a rentré l'ASM en 2013, serait mêlée à une affaire de justice qui touche aujourd'hui Monaco. 

Cité dans l'enquête qui a mené l'ex garde des Sceaux monégasque Philippe Narmino en garde à vue ce vendredi, quelques heures après l'ouverture d'une information judiciaire, Rybolovlev serait désormais persona non grata au palais présidentiel, explique le JDD.

L'affaire, digne d'un film d'espionnage, mêle donc la justice monégasque et Rybolovlev, mais aussi le vendeur d'art de Genève Yves Bouvier, en guerre juridique avec le président de l'ASM. Des centaines de sms ont relevé, toujours selon le JDD, « de manière accablante, les liens inavouables entre l'oligarque, des politiques, des policiers et des magistrats de haut rang ».