PSG-Barcelone: «Désastre», «sinistre total», les journaux espagnols détruisent le Barça

FOOTBALL Le petit plaisir du matin, c’est aller voir les unes des quotidiens espagnols…

N.C.

— 

Les Barcelonais en détresse après le 4-0 reçu au Parc des Princes, le 14 février 2017.
Les Barcelonais en détresse après le 4-0 reçu au Parc des Princes, le 14 février 2017. — Michel Euler/AP/SIPA

On n’en attendait pas moins, évidemment. Et on avoue, on a pris un certain plaisir à aller voir les unes des journaux espagnols au lendemain de la raclée infligée par le PSG au Barça (4-0). Cela aurait été dommage de ne pas vous le faire partager.

>> A lire aussi: Rassurez-vous, le Barça ne croit pas un instant à la remontada

Commençons par les journaux pro-Real, c’est quand même plus marrant. Pour As, ce 8e de finale aller est un « sinistre total ». Le quotidien explique également dans un papier que le vestiaire est en train de complètement lâcher Luis Enrique. « Les cadres ne se font plus d’illusions sur lui. Ils le considèrent incapable de trouver des solutions pour relever l’équipe », peut-on lire.

Pour Marca, ce succès porte la patte d’Unai Emery, une vieille connaissance. « Emery détruit le Barça », estime l’autre journal de Madrid. Qui voit cinq raisons à cette « humiliation » : une équipe déséquilibrée, un coach sans réaction, des recrues invisibles, des « phares complètement éteints » (en parlant des cadres) et une préparation physique qui n’était apparemment pas au niveau. Pas mieux.

Ce n’est pas plus conciliant du côté des journaux catalans. Le Mundo Deportivo a vu un « désastre », tout simplement. Le Barça s’est montré « sans âme ni fond de jeu » face à « l’incontestable supériorité française ».

On peut dire ça, ouais.
On peut dire ça, ouais. - Mundo Deportivo

Enfin, Sport titre que ce qu’on a vu mardi soir au Parc des Princes « n’était pas le Barça ». Les Catalans ont subi une « humiliation historique », qu’il faudrait essayer d’effacer au retour. Mais personne n’y croit vraiment.