Ligue 1: Les femmes à la «cuisine», la banderole de la honte au Parc OL

FOOTBALL Pour quelques supporters lyonnais, c'est: les hommes au stade, les femmes en cuisine...

20 Minutes avec AFP
— 
Capture d'écran de la banderole de la honte à Lyon
Capture d'écran de la banderole de la honte à Lyon — Capture d'écran Twitter

Deux banderoles brandies samedi par des supporters de Lyon, représentant le pictogramme d'une femme accompagné de la mention «cuisine» et celui d'un homme avec la mention «stade», ont créé la polémique sur les réseaux sociaux, où elles sont qualifiées de «misogynes».

«Supporters lyonnais... Pouvez-vous me donner des explications sur cette banderole : les hommes au stade, les femmes en cuisine», s'est insurgée l'internationale française et joueuse lyonnaise Wendie Renard.

>> A lire aussi : Lyon-LOSC: Mammana règle des tonnes de problèmes mais cet OL est vraiment coupé en deux

Les banderoles ont été filmées en première période du match OL - Lille (1-2) par les caméras de Canal+ Sport, qui retransmettait le match de la 22e journée de Ligue 1. Autour de celles-ci, des spectateurs portant le maillot ou l'écharpe rouge et bleu du club lyonnais. «Le club va sévir et portera plainte contre l'auteur de cette banderole déplacée» a immédiatement réagi le président de l'OL Jean-Michel Aulas sur Twitter.

Un jet de projectile a également visé le gardien lillois Vincent Enyeama pendant la rencontre. Cela arrive une semaine après les cris racistes venant des tribunes de Bastia essuyés par la star italienne de Nice Mario Balotelli, qui ont poussé la Ligue de football professionnel (LFP) à lancer sa propre enquête jeudi.