«Football Leaks»: «Je ne mens qu'à ma femme», la délirante défense de l'agent de Javier Pastore

FOOTBALL Le milieu du PSG aurait envoyé une partie de son argent dans des paradis fiscaux…

R.B.

— 

Javier Pastore à l'échauffement le 13 septembre 2016.
Javier Pastore à l'échauffement le 13 septembre 2016. — Stephane Allaman/SIPA

Le PSG est à son tour frappé par les « Football Leaks ». Jeudi, Mediapart a révélé que les deux Argentins Javier Pastore et Angel di Maria auraient perçu de l’argent de sponsors dans des paradis fiscaux. Dans son article, le site dévoile l’échange avec l’argent de Javier Pastore, Marcelo Simonian, également intermédiaire officieux de Radamel Falcao ou James Rodriguez. Et on est clairement sur quelque chose de surréaliste.

« Je suis le plus gros contribuable »

S’il affirme n’avoir « jamais entendu parler » de la société écran mentionnée dans l’enquête, Simonian, qui a touché 15 des 43 millions d’euros du transfert de son joueur entre Palerme et le PSG en 2011, affirme ne « mentir qu’à sa femme ». « Je suis le plus gros contribuable de l’industrie du football argentin, lance-t-il. Est-ce que c’est vous qui payez la conversation téléphonique ? Je suis très pauvre parce que je paye toutes ces taxes. »

Mais tout ça n’est rien à côté de la réplique lancée au journaliste pour clore la conversation. « Je dois vous quitter maintenant, parce que je dois donner beaucoup d’argent à quelqu’un. » Magique.