Coupe du Monde 2018: Arcade éclatée et 300e but, drôle de soirée pour Neymar contre la Bolivie

FOOTBALL Le Brésilien a brillé contre la Bolivie avant de finir le match en sang...

William Pereira

— 

L'arbitre n'a même pas sifflé de faute...
L'arbitre n'a même pas sifflé de faute... — Leo Correa/AP/SIPA

Et dire qu’il n’y a même pas eu faute. Désireux d’offrir du spectacle aux supporters venus assister au match entre le Brésil et la Bolivie (5-0), Neymar tente, comme à son habitude, d’éliminer un adversaire en l’humiliant. Face à  Yasmani Duk, ce n’est pas passé.

L’attaquant bolivien a remporté son duel défensif contre la star du Barça, mais il a surtout laissé son coude sur l’arcade du Brésilien au passage. ce dernier s’écroule, il est en sang. Les images sont assez impressionnantes.

Neymar enfile les records de précocité 

Si l’on exclut ce malheureux épisode, la soirée de l’attaquant peroxydé aura été bonne. Très bonne même. Grâce à son but inscrit, le premier du match, il bat le record de Zico en Seleção avec un 49e pion, et atteint la barre des 300 cacahuètes en carrière. Messi avait dû attendre ses 25 ans pour y parvenir et Cristiano Ronaldo ses 27 ans. Pas mal.

Et puis, cerise sur le gâteau, le bougre a également délivré deux passes décisives. Gourmand.