Ligue 1: Les abonnements de supporters sont en chute libre dans les stades français

FOOTBALL La majorité des clubs perdent des abonnés, selon une enquête de « L’Equipe »…

B.V.

— 

Les Fanatics, groupe de supporters de l'OM
Les Fanatics, groupe de supporters de l'OM — Claude Paris/AP/SIPA

Si l’on attendait un effet Euro, c’est plutôt raté. Un dossier publié par L’Equipe ce jeudi compare les chiffres des abonnements de supporters dans les clubs de Ligue 1 entre 2015 et 2016 et ils sont plutôt mauvais. La majorité des clubs perdent des réguliers, et tout particulièrement l’OM (de 33 000 l’an passé à environ 19 000 cette année - !-). Seuls six en gagnent, grâce notamment au nouveau stade de Lyon qui permet à l’OL de passer de 13 000 à 20 000 abonnés.

Bref, c’est un peu lugubre. Mais si l’on en croit le stadium manager de Rennes, Karim Houamri, toujours dans L’Equipe, ce n’est pas inquiétant : « Les supporters s’abonnent moins et préfèrent choisir leur match. Mais il faut observer plutôt la fréquentation et le taux de remplissage. Au Roazhon Park [le stade de Rennes], ils sont en hausse depuis trois ans et d’un point de vue business, c’est plus intéressant. »

A vos ordres. Après trois journées, le taux de remplissage de Ligue 1 affiche 66 % de moyenne contre les environ 70 % sur toute la saison dernière. Mais le PSG et Lyon, locataires des deux stades les plus pleins pour l’instant, n’ont joué qu’une fois à domicile cette saison.