C'est comment une équipe de «CFA» made in PSG?

FOOTBALL Laurent Blanc menace d’aligner l’équipe réserve samedi au Stade de France…

B.V.

— 

Capture d'écran de la possible compo face à Bastia
Capture d'écran de la possible compo face à Bastia — Capture d'écran

«J'attendais le résultat de ce soir pour en parler. Mais il n'est pas impossible que samedi on aligne la CFA. On peut y songer. J'y songe. Vous verrez bien.» Quatre phrases, une menace. Après la victoire face à Saint-Etienne mercredi, qui lui rajoute un match à son calendrier déjà démentiel, Laurent Blanc a émis la possibilité d’envoyer la «CFA», c'est-à-dire l’équipe réserve, en finale de la Coupe de la Ligue au Stade de France samedi.

Le PSG a de quoi faire

Peut-il vraiment galvauder un tel rendez-vous? Bien sûr, Paris est en position de force et ses plaintes sur le calendrier, maintes fois répétées, n’ont jamais été entendues. Va-t-il le faire? C’est beaucoup moins sûr. D’abord parce que Paris peut réaliser un triplé historique (voire un quadruplé avec la Ligue des champions) et qu’il serait dommage de laisser filer une telle opportunité juste pour passer un coup de gueule. Ensuite parce qu’avec son effectif, le PSG a quand même de quoi faire.

On s’est donc amusés à imaginer une l’équipe que pourrait aligner Laurent Blanc samedi à Bastia, en ne faisant jouer AUCUN - sauf Cabaye, qui a besoin de matchs pour retrouver le rythme - des probables titulaires du quart de finale face à Barcelone, mercredi prochain (on parle de Sirigu – Van der Wiel, Thiago Silva, Marquinhos, Maxwell – Rabiot, Matuidi – Pastore, Lavezzi, Cavani).


Dans cette équipe, il n’y a que deux joueurs qui ne sont pas habitués à jouer avec les pros, Kimpembe et Augustin. Et à côté, il reste du beau monde. Pour rappel, Verratti, Aurier et Ibrahimovic sont suspendus pour le quart de finale de Ligue des champions. Quant à Lucas Moura, il est de retour de blessure et ne sera peut-être pas apte.