Tour de France 2018 : «On crache sur nous… C’est très français», le manager de la Sky pousse un coup de gueule contre le public

CYCLISME La team Sky n'apprécie pas l'attitude du public sur les routes du Tour...

A.L.G.

— 

Dave Brailsford, le patron de l'équipe de Jonathan Tiernan-Locke, la Sky.
Dave Brailsford, le patron de l'équipe de Jonathan Tiernan-Locke, la Sky. — WILL OLIVER / AFP

Chahutée par le public français sur le bord des routes du Tour après le blanchiment de Chris Froome à la suite de son contrôle anormal au salbutamol, la team Sky vit un Tour de France 2018 compliqué, même si ces deux coureurs (Froome et Thomas) font pour le moment la course en tête. Voilà pourquoi le manager de l’équipe britannique, Dave Braislford, est sorti de son silence lors d’une conférence de presse et a pointé du doigt l’attitude néfaste du public français.

« On a participé au Tour d’Italie alors que l’affaire de Chris Froome et du salbutamol n’était pas encore réglée et l’accueil du public a été fantastique. Pareil en Espagne. Il semble que ce soit quelque chose de très français. Vous ne trouvez pas que c’est culturellement français ? Je le pense, a-t-il lâché. Je ne suis pas sûr que les Français auraient apprécié qu’on crache sur les footballeurs de l’équipe de France en Russie. Je suis sûr que ça aurait fait parler un peu. Mais bon, voilà, on crache sur nous et sur notre équipe. Je ne suis pas très optimiste sur le fait que ça s’arrête. »

Et en guise de conclusion, une menace : « Si vous voulez organiser le Tour de France, présenté comme le plus grand événement sportif mondial annuel, et que les meilleurs coureurs internationaux y prennent part, vous devez les accueillir et les traiter avec plus de respect. Si vous ne voulez pas qu’ils viennent vous pouvez avoir un Tour de France avec uniquement des équipes françaises… » Voilà qui ne devrait pas forcément arranger les relations de la Sky avec les fans de vélos sur les bords des routes cet été.