Cyclisme: A dix jours du Tour, Warren Barguil et Fortuneo n'ont plus de vélos

CYCLISME L'équipe bretonne vient de résilier son contrat avec l'équipementier Look...

C.A.

— 

Les cyclistes de l'équipe Fortuneo Samsic: Brice Feillu, Warren Barguil, Romain Hardy, Amaël Moinard, Pierre-Luc Perichon, Laurent Pichon et Maxime Bouet posent avant le départ du Critérium du Dauphiné le 4 juin 2018.
Les cyclistes de l'équipe Fortuneo Samsic: Brice Feillu, Warren Barguil, Romain Hardy, Amaël Moinard, Pierre-Luc Perichon, Laurent Pichon et Maxime Bouet posent avant le départ du Critérium du Dauphiné le 4 juin 2018. — Philippe Lopez / AFP

Une étrange annonce. Lundi, l’équipe cycliste Fortuneo-Samsic a annoncé la fin de son partenariat avec l’équipementier Look qui lui fournissait ses vélos. A dix jours du départ du Tour de France, la team bretonne n’a donc plus de bicyclettes.

« Effet immédiat ». Lundi, Fortuneo-Samsic a mis fin à son partenariat avec le Français Look Cycle après quatre ans « d’une intense et fructueuse collaboration », dixit le communiqué qui précise que la collaboration « a été une réussite ».

Les vélos ne satisfaisaient pas les coureurs

D'après Ouest-France, l’équipe bretonne devrait annoncer le nom de son nouvel équipementier mercredi. Il pourrait s’agir de la marque espagnole BH. Le quotidien breton ajoute que les vélos Look « n’auraient pas satisfait certains coureurs de l’équipe ». A commencer par le leader de l'équipe Warren Barguil qui s’en serait plaint lors du Dauphiné.

En panne de résultats cette saison, l’équipe bretonne va devoir bosser pour adapter ses nouveaux vélos à ses coureurs. Rendez-vous le 7 juillet pour voir le résultat.