Dopage mécanique: Tom Boonen sous-entend que Fabian Cancellara avait un moteur dans son vélo en 2010

CYCLISME «C’est très difficile à prouver parce qu’on n’a plus le vélo pour vérifier»...

B.V.

— 

Fabian Cancellara sur les routes du Tirreno, en mars 2016.
Fabian Cancellara sur les routes du Tirreno, en mars 2016. — Claudio Peri/AP/SIPA

Allez hop, c'est cadeau. A la veille de Paris-Roubaix, Tom Boonen a remis une belle pièce dans la machine du mythe du vélo à moteur de Fabian Cancellara. La coureur suisse, retraité depuis deux saisons, est suspecté depuis quelques années déjà d'avoir utilisé un vélo à moteur pour forger ses plus belles victoires, comme le Tour des Flandres ou Paris-Roubaix, par exemple.

Son adversaire n°1 durant toute cette période et sur ces courses, Tom Boonen, n'a d'ailleurs pas dit l'inverse dans une interview donnée à la RTBF. A la question Fabian Cancellara a-t-il volé la victoire à Boonen sur le Tour des Flandres 2010 grâce à un vélo à moteur, le Belge a répondu cash: « Oui… mais ce n’est pas à moi de le dire ! J’ai terminé deuxième et ce n’est pas le deuxième qui doit dire que la situation n’est pas normale. C’est très difficile à prouver parce qu’on n’a plus le vélo pour vérifier. C’est trop tard. »

Il y a six mois, c'est l'ancien coureur professionnel Phil Gaimon qui avait déclaré: « tout le monde dans le peloton sait qu'il avait un moteur. »