La Belge qui a utilisé un vélo électrique prend six ans de suspension

CYCLISME L'UCI vient d'annoncer la sanction frappant Femke Van den Driessche...

A.M.

— 

La Belge Femke Van den Driessche à Zolder, en janvier 2016.
La Belge Femke Van den Driessche à Zolder, en janvier 2016. — Cerveny Michal/AP/SIPA

Si ça peut en faire réfléchir certain… Femke Van den Driessche, qui restera dans l’histoire comme la première cycliste attrapée pour usage d’un vélo électrique en compétition, connaît désormais sa sanction. L’UCI vient de lui infliger une suspension de 6 ans, qui prendra donc fin en octobre 2021, même si la Belge de 19 ans a d’ores et déjà annoncée avoir mis un terme à sa carrière.

Accessoirement, celle qui est accusée d’avoir mis un moteur dans vélo de cyclo-cross devrait s’acquitter d’une amende de 18.000 euros, ainsi que du remboursement de tous ses prize-money depuis qu’elle s’est fait prendre. Depuis ce premier cas officiel, une polémique sur l’usage de ces fameux moteurs ainsi que de leur contrôle s’est déclenchée dans le peloton.