Coupe du monde 2018: Le sélectionneur belge n'opterait «certainement pas» pour la tactique défensive des Bleus

FOOTBALL Roberto Martinez comprend cependant que la France ait choisi de jouer comme ça...

W.P.

— 

Roberto Martinez
Roberto Martinez — Michael Zemanek/BPI/Shu/SIPA

Les jours passent et la Belgique continue de parler de l'équipe de France. Il semblerait que la défaite en demi-finale de la Coupe du monde contre les Bleus n’ait pas encore été digérée par nos voisins. Le « seum », comme on dit. Dans une interview à Sport/Foot Magazine, le sélectionneur Roberto Martinez a ainsi confié qu’il n’aurait « certainement pas » choisi de faire jouer son équipe comme Deschamps l’a fait avec les Bleus.

« Ce ne serait plus la Belgique. Et je ne pense pas non plus que laisser le ballon à l’adversaire nous offre des garanties de succès à long terme. Je ne choisirai jamais cette option-là », a-t-il dit, rappelant par ailleurs que la Belgique « a perdu sur un corner. Je vous aurais dit qu’on avait perdu la bataille tactique si on avait perdu sur une contre-attaque. »

« Une performance plutôt moche »

Roberto Martinez dit néanmoins comprendre pourquoi les Bleus ont joué de la sorte pendant le Mondial. « La France a été très marquée par la finale perdue il y a deux ans et les joueurs étaient prêts à faire des sacrifices. Cette défaite autorise les Bleus à être heureux malgré une performance plutôt moche. »

Moche, mais championne du monde.