Coupe du monde 2018: Joachim Löw décidera de son futur à la tête de la Mannschaft la semaine prochaine

FOOTBALL Le sélectionneur allemand pourrait ne pas continuer à la tête de la Mannschaft…

W.P, avec AFP

— 

Joachim Löw a une semaine pour réfléchir à son avenir
Joachim Löw a une semaine pour réfléchir à son avenir — Michael Zemanek/BPI/Shu/SIPA

Douze ans. Voilà douze années que Joachim Löw dirige la sélection allemande avec un certain talent. Le désastre russe et l’élimination en phase de groupes de la Mannschaft vont peut-être mettre un terme à ce long règne mérité. Le sélectionneur allemand Joachim Löw a reconnu un besoin de « changements » après l’élimination de son équipe au premier tour du Mondial, la fédération lui laissant jusqu’à « la semaine prochaine » pour décider de son avenir.

« Nous avons vraiment déçu lors de ce tournoi », a reconnu Löw lors d’un point presse à l’aéroport de Francfort, quelques minutes après l’arrivée des joueurs de Russie. « Ça demande un peu de temps pour tout digérer », a-t-il ajouté, « l’équipe n’a pas montré ce qu’elle peut faire en temps normal et moi, en tant qu’entraîneur, je suis responsable. Je dois évidemment me demander pourquoi nous n’avons pas réussi ».

Neuer défend Löw

« La direction sportive (de la Fédération allemande de football) va livrer ses premières analyses dans le courant de la semaine prochaine, et je pars du principe que le sélectionneur (Joachim Löw) s’exprimera alors sur son avenir », a déclaré lors de ce point presse Reinhard Grindel, président de la fédération allemande (DFB).

« Nous avons besoin de changements profonds, c’est ce qu’attendent les supporters », a-t-il encore estimé. La Fédération a apporté jusqu’ici tout son soutien à Löw et a assuré que s’il le voulait, il pourrait rester jusqu’à l’issue de son contrat en 2020. Manuel Neuer est de son côté monté au créneau pour défendre son coach. « [L’échec] n’a rien à voir avec l’entraîneur », a-t-il déclaré.