Coupe du monde 2018: «La France est derrière moi», on a parlé à l'homme en train de changer 50 cents de paris en 28.000€

FOOTBALL Loris a fait 16 paris, il en a 12 de justes pour l’instant. La pression est à son comble…

B.V.

— 

Le pari du siècle?
Le pari du siècle? — SIPA

Il est à quatre matchs d’être le héros de cette Coupe du monde. On ne parle pas de Kylian Mbappé ou de Paul Pogba, mais de Loris. Nan pas Hugo. Juste Loris, étudiant de 21 ans en BTS négociation et relation commerciale à Corbeil-Essonnes. Au début de la Coupe du monde, il a lancé quelques paris multiples un peu fous sur les matchs du Mondial. L’un d’eux est en passe de se réaliser : avec douze bons paris sur douze, il pourrait changer sa mise de 50 centimes en 28.000 euros si les quatre matchs du lundi vont dans son sens*.

Depuis dimanche, ses notifications Twitter explosent. Lui est entré dans le flippe de sa vie.

Ça va, t’as réussi à dormir ?

Non j’ai pas dormi de la nuit, parce que j’ai double pression car ce matin je passais mon examen de BTS et que j’avais envie de préparer mon projet donc j’ai bossé dessus. Mais avec toutes les notifications en continu depuis hier c’est impossible de se concentrer.

T’es un habitué des paris ?

Non je ne suis pas vraiment un gros parieur. J’avais commencé vite fait à parier sur la Ligue des champions, je m’y intéressais de plus en plus. Avec la Coupe du monde, je me suis dit « je vais tenter un truc avec un peu d’argent ». Mais en fait tout est parti d’un délire avec des potes. On s’est rendu compte qu’on pouvait monter la côte très haut en ajoutant des paris multiples. Ce pari, c’est la côte la plus haute qu’on a réussi à faire avec des paris jouables. Je voulais pas faire des trucs injouables avec des cotes incroyables mais qui passeront jamais.

Donc tu as fait plusieurs séries de ce type-là ?

Oui, mais je n’avais pas forcément beaucoup d’argent sur le compte, je dois partir avec 30 ou 40 balles. Donc j’en ai fait une quinzaine en tout.

Depuis quand tu y crois ?

J’étais pas serein sur Japon-Sénégal, je suis content que ça soit passé. Allemagne-Suède j’ai vibré jusqu'au bout, Suisse-Serbie aussi, y avait quand même beaucoup de matchs chauds (rires). Mais ce soir j’y crois pas. Même si je crois en Cavani, que j’ai envie qu’il joue bien et qu’il réponde à nos attentes, j’ai peur pour l’Uruguay face à la Russie. C’est le boss des quatre matchs qu’il reste. Si à 16 heures j’ai eu mes paris justes, je crois que je vais mieux respirer.

T’arrives à te rendre compte du truc là ?

Non mais c’est ouf ! C’est un truc qui n’arrive qu’une fois dans une vie… Y a eu tellement de choses qui ont tourné dans le bon sens.

C’est le bordel dans tes notifications Twitter depuis hier non ?

Ça explose, ça n’arrête pas, surtout depuis que Gotaga (ndr : ancien pro-gamer très suivi sur les réseaux) m’a retweeté. Toute la France est derrière moi, c’est fou. Enfin, à part les Marocains qui veulent ma mort.

Si tu gagnes, tu fais quoi avec l’argent ?

J’ai un voyage au Japon qui est prévu, je vais pouvoir un peu agrandir mon budget. Puis bon, il serait temps de changer la Saxo aussi.

*Malheureusement, l'Arabie saoudite a mis fin à ses rêves les plus fous en gagnant face à la Russie ce lundi (2-1). Mais le site Unibet a quand même lâché 500 € à Loris pour la beauté du geste. Tout n'est pas perdu.