Coupe du monde 2018: Un coup d'envoi à 11 contre 0 est-il possible? Le hoax du jour réinvente les règles du foot

ARBITRE Une video virale affirme que si tous les joueurs d'une équipe vont célébrer un but dans le camp adverse, le coup d'envoi peut être donné...

J-L. D.

— 

Et bah non, tu es seul pour rien
Et bah non, tu es seul pour rien — Screenshot Twitter

C’est l’image buzz du jour. Lors de la célébration du troisième but de Ronaldo, alors que tous les joueurs se ruaient sur la star en dehors des limites du terrain, José Fonte est resté sur la pelouse.

Le défenseur était-il puni de s’être fait balader par Costa tout le match contre l'Espagne ? Même pas. Il appliquait simplement une règle spécifiant que si tous les joueurs de champ quittaient les limites du terrain, l’équipe adverse avait le droit de réengager la partie sans attendre le replacement des joueurs célébrant le but. Et la même chose a eu lieu lors de l’Angleterre-Tunisie, avec Kieran Trippier restant sagement à l’intérieur de l’aire de jeu lors de la cébération du but.

Aucune mention dans le règlement FIFA

Alors ce n’est pas beau ces équipes aussi disciplinées et au courant des règles ? Bah non, vu que cette règle n’existe pas. Enfin peut-être dans vos Fives à Vincennes, mais pas dans la vraie vie. Déjà le règlement FIFA ne stipule absolument nulle part cette règle fantaisiste, et dans le doute, on a appelé Bruno Derrien, ancien arbitre international français, qui s'est montré clair à ce sujet : « L’engagement après un but ne peut se faire qu’après que tous les joueurs soient replacés sur le terrain, la règle est formelle, et de toute manière, cela ne viendrait pas à la tête d’un arbitre de siffler un engagement avec une partie des joueurs encore en train de célébrer. »

On peut dire à José Fonte et Kieran Trippier que la prochaine fois, ils pourront célébrer avec les copains sans peur de coûter le match.