Coupe du monde 2018: «J'ai pensé qu’on allait perdre contre le Brésil», Federer a été bluffé par la perf’ de la Nati

FOOTBALL Le nouveau numéro 1 mondial suit attentivement les perf' de la Suisse au Mondial...

A.L.G.

— 

Roger félicite la Nati.
Roger félicite la Nati. — Eibner-Pressefoto Ug Co/SIPA

Alors qu’il effectue son grand retour sur les courts après avoir zappé la saison sur terre battue, Roger Federer a profité d’une conférence de presse après sa victoire au tournoi de Stuttgart (ATP 250) contre Milos Raonic pour glisser un petit mot à destination de la Nati, la sélection suisse qui a tenu le Brésil​ en échec (1-1) à la Coupe du monde.

« J’avais un bon pressentiment pour l’équipe suisse avant la Coupe du monde. Mais juste avant le match, j’étais nerveux et j’ai finalement pensé que nous allions perdre contre le Brésil », a d’abord confié le nouveau numéro 1 mondial. « J’ai été agréablement surpris par le nul et heureux de voir qu’on pouvait rivaliser avec un tel adversaire. Mais rien n’est fait car des matches difficiles sont à venir contre la Serbie et le Costa Rica… Il faudra jouer plus et pas seulement réagir ».