L'Australien Jeff Horn a créé la surprise en détrônant Manny Pacquiao pour décrocher le titre WBO des welters, le 2 juillet 2017 au Suncorp Stadium de Brisbane (Australie).
L'Australien Jeff Horn a créé la surprise en détrônant Manny Pacquiao pour décrocher le titre WBO des welters, le 2 juillet 2017 au Suncorp Stadium de Brisbane (Australie). — Tertius Pickard/AP/SIPA

BOXE

Pacquiao vs Horn: Après sa défaite «injuste», le Philippin demande un réexamen de la décision des juges

Manny Pacquiao n'a toujours pas digéré la décision des juges...

La légende philippine de la boxe, Manny Pacquiao, a demandé mercredi que soit réexaminée la décision « injuste » qui lui a fait perdre, dimanche à Brisbane (Australie), son titre WBO des welters face à l’Australien Jeff Horn, à la surprise générale.

Horn a détrôné la star philippine à l’issue d’un combat en douze reprises, et d’un pointage des trois juges (117-111 et 115-113 deux fois) finalement favorable à ce boxeur relativement inexpérimenté et inconnu, et qui affichait jusque-là un bilan de 16 victoires et 1 nul en 17 combats.

>> A lire aussi : La sensation! Jeff Horn met Manny Pacquiao au tapis et prend le titre WBO des welters

« J’aime la boxe et je ne voudrais pas la voir mourir en raison d’une décision injuste et d’une erreur d’arbitrage, a lancé Pacquiao, âgé de 38 ans, dans un communiqué. J’ai accepté la décision mais en tant que responsable politique, et en tant que combattant, j’ai l’obligation morale de défendre l’esprit sportif, la vérité et l’équité au regard du public. »

Dans un commentaire posté mardi sur son compte Twitter, la WBO a répondu à la polémique en rappelant que « l’appréciation d’un arbitre ou d’un juge ne pouvait être remise en cause qu’en cas de fraude ou de violation des lois, ce qui n’a pas été le cas lors du combat Pacquiao/Horn ».

>> A lire aussi : VIDEO. Mayweather vs McGregor: Argent, déséquilibre sportif... Ce combat de boxe est-il une vaste blague?

Mais, ajoute l’instance, le contrat entre les deux boxeurs comportant une clause de revanche, « cette possibilité sera étudiée par la WBO si les promoteurs [du combat, ndlr] décidaient de l’activer ».