Nafissatou Thiam, Kevin Mayer et Solène Ndama ont fait le spectacle à Talence.
Nafissatou Thiam, Kevin Mayer et Solène Ndama ont fait le spectacle à Talence. — Andrej ISAKOVIC - Nicolas TUCAT - Philippe LOPEZ / AFP

ATHLETISME

Bordeaux: Thiam, Mayer, Ndama… Chacun a fait le spectacle à sa manière au Décastar

Les champions du décathlon et de l’heptathlon ont fait le spectacle lors de l’épreuve girondine

  • Le Décastar de Talence a vécu une 43e édition riche en émotions.
  • Les deux stars, Nafissatou Thiam et Kevin Mayer, sont passées par tous les sentiments avec leur blessure respective.
  • La prometteuse bordelaise, Solène Ndama, a confirmé son immense potentiel.

Après l’énorme émotion du record du monde de Kevin Mayer en septembre dernier, le Décastar en a encore vécu de très belles ce week-end lors de sa 43e édition. De la joie, de la colère, des records, des abandons… Les champions ont assuré le show malgré la forte chaleur sur la piste girondine ! Petit tour d’horizon.

  • Thiam, une victoire mais aussi des larmes

C’est la championne absolue de l’heptathlon (olympique, monde et Europe), Nafissatou Thiam a peu d’égal dans sa discipline. Pour sa première venue à Talence, elle a très logiquement remporté l’épreuve avec 6.819 points notamment en battant le record du saut en hauteur dans cette discipline et le record du saut en longueur de Belgique. Une très jolie rentrée pour sa première compétition de la saison.

Mais, le public retiendra également ses larmes. Dimanche après-midi, la Belge a en effet quitté la piste en pleurs et le bras droit en écharpe après son deuxième essai au javelot. Sa blessure au coude n’est donc pas guérie et peut inquiéter à trois mois des Mondiaux. En championne, elle est tout de même revenue pour boucler son heptathlon avec le 800 mètres.

  • Ndama, une perf mais (encore) pas de qualif

La Bordelaise n’en finit plus de surprendre son monde. Considérée comme l’une des pépites de l’athlétisme français, Solène Ndama a explosé son record de l’heptathlon ce week-end en terminant 4e du concours avec 6.290 points. Elle a pratiquement amélioré tous ses records dans les différentes épreuves à l’image du javelot, son point faible ou de la longueur avec 6.38 mètres.

Malgré ce magnifique Décastar, Solène Ndama gardera un petit goût d’inachevé. En effet pour seulement dix petits points, elle manque la qualification pour les championnats du monde de Doha dans trois mois. Sur le dernier 800 mètres, elle loupe celle-ci pour moins d’une seconde. C’est dire. « Même s’il y a un peu de déception sur le moment franchement, je suis très satisfaite de ces deux jours, je ne pensais vraiment pas réaliser une telle performance. » En revanche, ce score lui permet de se qualifier pour les championnats d’Europe Espoirs du mois de juillet. En Suède, elle pourra tenter une nouvelle fois de se qualifier pour les Mondiaux.

  • Mayer, un sourire mais beaucoup de frustration

Il était attendu pour son retour sur la piste de Talence. Mais très rapidement, Kevin Mayer a senti qu’il devait se ménager et surtout son genou qui le tracasse​ depuis quelque temps. Il n’a donc participé qu’à six des dix épreuves avec des performances plutôt rassurantes au bout du compte (110m haies, disque ou poids).

Pour le Français, c’était avant tout l’occasion de se tester un peu à trois mois de Mondiaux. Pas d’inquiétude à avoir selon lui-même s’il doit surveiller cette blessure de près. Comme il l’a dit lui-même, « Doha, c’est encore loin et il y a encore beaucoup de boulot d’ici là. » En octobre prochain, il tentera de conserver son titre au Qatar.