Athlétisme: La Fédération internationale déjà prête à appliquer les sanctions contre la Russie

ATHLETISME Sebastian Coe a fait savoir qu’il avait demandé au bureau de l’IAAF de commencer à étudier les moyens de mettre en œuvre les sanctions demandées par l’AMA…

N.C.
— 
Sebastian Coe lors d'une conférence de presse le 19 août 2015 à Pékin.
Sebastian Coe lors d'une conférence de presse le 19 août 2015 à Pékin. — Andy Wong/AP/SIPA

La réponse n’a pas tardé. Alors que l’Agence mondiale antidopage (AMA) a rendu ce lundi, par la voix de son directeur Richard W. Pound, son rapport sur le scandale de corruption qui frappe la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), cette dernière a immédiatement montré sa bonne volonté. Dans un communiqué publié sur son site, elle s’est dite à lancer sans attendre la procédure d’application des sanctions contre la Russie.

>> A lire aussi : L’Agence mondiale antidopage veut frapper très fort contre la Russie

« Les informations données par l’AMA sont alarmantes. Nous avons besoin de temps pour les digérer correctement et en comprendre tous les détails. Toutefois, j’ai demandé au bureau de la Fédération de commencer à réfléchir aux moyens de mettre en œuvre les sanctions contre la Russie », a fait savoir le président de l’IAAF, Sebastian Coe, dans le communiqué.

Un peu plus tôt, la Russie avait réagi par le biais de son ministre des Sports. Ce dernier avait signifié que l’AMA n’avait « pas le droit de suspendre » la Russie des compétitions. C’est vrai. L’IAAF, en revanche, si.