Le pense-bête de Jens Lehmann

©2006 20 minutes

— 

Dans cette partie fermée où les deux équipes étaient surtout attentives à ne pas commettre d'erreurs défensives, c'est l'Argentine qui ouvrait le score à la 49e minute.
Dans cette partie fermée où les deux équipes étaient surtout attentives à ne pas commettre d'erreurs défensives, c'est l'Argentine qui ouvrait le score à la 49e minute. — Olivier Lang AFP

En Coupe du monde, l'Allemagne ne s'est jamais inclinée à l'issue des tirs au but. Une invincibilité prolongée vendredi par Jens Lehmann, lors de la victoire allemande face à l'Argentine (1-1, 4 t.a.b. à 2). Au stade olympique de Berlin, le gardien allemand a stoppé les tentatives de Roberto Ayala puis d'Esteban Cambiasso. Et propulsé son pays vers sa onzième demi-finale d'un Mondial, que la « Mannschaft » disputera demain face à l'Italie.

Jens Lehmann avait son secret : un billet qu'il a consulté à maintes reprises durant avant les tirs au but. « Notre staff a étudié la façon de tirer les penaltys de chaque joueur argentin, explique Oliver Bierhoff, le manager de la sélection allemande. Jens ne pouvait pas se souvenir de tout. Quand il a obtenu la liste des tireurs, Andreas Köpke [l'entraîneur des gardiens] a griffonné sur un papier les habitudes des Argentins. Ce billet a servi à rafraîchir la mémoire de notre gardien. »

G. B.