20 Minutes : Actualités et infos en direct
BASKET« Je leur demande de me pardonner », Wemby explique son choix de zapper les Bleus

NBA : « Je leur demande de me pardonner »… Wembanyama revient sur son absence au Mondial avec les Bleus

BASKETVictor Wembanyama a accordé un nouvel entretien à « L’Equipe » dans lequel il justifie sa décision de zapper la Coupe du monde avec l’équipe de France pour se préparer au mieux physiquement pour les années à venir
Victor Wembanyama ne sera pas au Mondial cet été avec les Bleus.
Victor Wembanyama ne sera pas au Mondial cet été avec les Bleus.  - JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Aymeric Le Gall

A.L.G.

C’est sans doute le premier couac dans un story-telling jusque-là sans accroc. Quelques jours après avoir mis les Etats-Unis et le NBA à ses pieds, Victor Wembanyama vient de mettre un crochet droit à celles et ceux qui, en France, espéraient voir le nouvel homme fort des Spurs avec l’équipe de France lors de la prochaine Coupe du monde en Indonésie et aux Philippines. D’autant que celui-ci avait clamé à plusieurs reprises son désir d’y être malgré son arrivée dans la ligue américaine.

A L’Equipe, pas plus tard qu’il y a quelques jours, celui-ci parlait même d’instaurer le « règne français » dans le monde du basket des nations. Malgré la déception, voire l’incompréhension de certains membres du staff des Bleus, lorsqu’il leur a annoncé sa décision, samedi, lors d’un appel en visio, Wembanyama a assuré à nos confrères que si cette décision était « difficile » elle était aussi « irrévocable ».

Pour l’ancien joueur des Mets de Vincent Collet, sa participation au Mondial n’était pas compatible avec une bonne préparation physique et aurait même été dangereuse pour sa santé, un choix qui se défend et se respecte, mais qui questionne également. « Si je joue au Mondial, en reprenant depuis l’été dernier et en allant jusqu’aux JO, cela représenterait autour de 170 matchs sur 24 mois, avec aucun vrai break. Ce ne serait pas réaliste en termes de développement, et pas prudent en termes de santé », a-t-il expliqué.

« Cet été est un sacrifice nécessaire »

Pour « Wemby », l’idée est de répéter que ce petit sacrifice est nécessaire s’il veut durer sur la longueur avec les Bleus. « J’y ai réfléchi. Il est certain qu’il y aura de la tristesse et de la frustration. Mais je m’attends quand même aussi à du soutien. J’espère que les gens comprendront. En toute objectivité, c’est une décision cohérente, même pour l’équipe de France. Pour être plus sûr d’être présent dans les grands moments, il vaut mieux manquer une campagne maintenant, au début de ma carrière […]. L’équipe de France est toujours aussi centrale. J’ai envie de gagner tous les titres possibles avec elle. Mais pour y parvenir, cet été est un sacrifice nécessaire. »

Et celui-ci de conclure en appelant à la mansuétude des supporters français à son égard : « Je leur demande, déjà, de me pardonner pour mon absence. Tout en leur faisant la promesse que c’est temporaire. Que c’est pour le mieux, et que je reviendrai, très vite. »

Sujets liés