Brésil : Pelé se trouverait en soins palliatifs après avoir arrêté sa chimiothérapie

FOOTBALL Selon la Folha de S. Paulo, l’état de santé de Pelé, atteint d’un cancer au côlon, s’est aggravé

N.S.
Une bannière avec la photo de Pelé lors du match Brésil - Cameroun à Lusail, vendredi lors de la Coupe du monde au Qatar.
Une bannière avec la photo de Pelé lors du match Brésil - Cameroun à Lusail, vendredi lors de la Coupe du monde au Qatar. — Bagu Blanco / Pressinphoto / Sipa USA / Sipa

Depuis mardi, Pelé est hospitalisé à l’hôpital Albert-Einstein de Sao Paulo. Et si l’entourage de la légende du football brésilien et les médecins se veulent rassurants, son état de santé serait très grave, d’après la Folha de S. Paulo. Le très sérieux quotidien indique ce samedi que le triple champion du monde (1958, 1962, 1970), âgé de 82 ans, ne répond plus à la chimiothérapie qu’il suit depuis qu’on lui a diagnostiqué un cancer du côlon, en août 2021. Il aurait été placé en soins palliatifs.



Le « Roi » Pelé s’était vu déceler des métastases dans l’intestin, les poumons et le foie en début d’année. Vendredi, l’hôpital avait indiqué dans un communiqué que Pelé, de son vrai nom Edson Arantes do Nascimento, était soigné pour une « infection respiratoire » et évoquait un patient « stable », « avec une amélioration générale de son état de santé ».

Des informations contradictoires

Depuis son admission mardi dans cet établissement, pour une réévaluation de son traitement, un certain flou règne autour du cas de la légende absolue du football mondial.

L’une de ses filles, Kelly Nascimento avait ainsi indiqué qu’il n’y avait « pas d’urgence » au sujet de son père. Sur son compte Instagram, jeudi, le « Roi » évoquait « une visite mensuelle » et remerciait ses abonnés pour leurs « bonnes ondes ».