Retraite : « C’est la fin d’un beau chapitre de ma vie »… Franck Ribéry raccroche officiellement les crampons

football L’ex-joueur de l’équipe de France et du Bayern va pour l’instant rester à la Salernitana, où il devrait intégrer le staff technique

N.C.
— 
Franck Ribéry à Valenciennes, le 27 mai 2012, lors d'un match de préparation en vue l'Euro 2012 qui oppose a l'équipe de France à l'Islande au stade du Hainaut.
Franck Ribéry à Valenciennes, le 27 mai 2012, lors d'un match de préparation en vue l'Euro 2012 qui oppose a l'équipe de France à l'Islande au stade du Hainaut. — M.LIBERT / 20 MINUTES


« Le ballon s’arrête mais pas mes sentiments pour lui. » C’est par ce message que Franck Ribéry a officialisé ce vendredi sa retraite sportive, annoncée la semaine passée par L’Equipe et des médias italiens. L’ex-joueur de l’équipe de France, de l’OM et du Bayern, 39 ans, qui évoluait à la Salernitana depuis 2021, aurait bien poussé un peu plus mais son genou et les médecins lui ont dit stop.

« La douleur à mon genou n’a fait qu’empirer et les médecins sont formels : je n’ai plus le choix, il faut que j’arrête de jouer. Je dois donc mettre un terme à ma carrière de joueur professionnel », explique-t-il.



« Pas la fin de mon histoire professionnelle »

« Merci Franck ! », a lancé dans la foulée, et en français, le Bayern Munich sur son site Internet. Le club allemand salue « une véritable légende du FC Bayern », avec qui Ribéry a remporté une Ligue des champions, neuf championnats, six Coupes d’Allemagne et une Coupe du monde des clubs en 12 saisons.

« C’est la fin d’un beau chapitre de ma vie, celui du joueur, mais pas la fin de mon histoire professionnelle, vous pouvez en être sûr. Alors je vous dis à très bientôt pour le début d’un nouveau beau chapitre », a ajouté le Boulonnais dans son message. Cette nouvelle page, il commencera à l’écrire à la Salernitana, où il est arrivé après deux ans à la Fiorentina (2019-2021). « On va lui confier un rôle, celui qu’il voudra », soit dans la direction soit dans l’encadrement technique entourant l’équipe de Serie A, avait affirmé le 9 octobre le patron du club italien Danilo Iervolino.