Moto GP : Malgré sa 8e place au Japon, Fabio Quartararo creuse l’écart en tête du championnat

MOTO Fabio Quartararo a fini 8e du GP du Japon, loin derrière le vainqueur, l’Australien Jack Miller. Mais son principal rival, l’Italien Francesco Bagnaia, a chuté

N.S. avec AFP
— 
Fabio Quartararo lors du Grand Prix du Japon en catégorie Moto GP, ce dimanche sur le circuit de Motegi.
Fabio Quartararo lors du Grand Prix du Japon en catégorie Moto GP, ce dimanche sur le circuit de Motegi. — Toshifumi Kitamura / AFP

L’Australien Jack Miller (Ducati) a remporté dimanche le Grand Prix du Japon en MotoGP, course lors de laquelle le Français Fabio Quartararo, leader au championnat et 8e à l’arrivée, s’est offert une bouffée d’air face à son rival italien Francesco Bagnaia, victime d’une chute. Sur le tracé de Motegi, le Sud-Africain Brad Binder, futur coéquipier de Miller chez KTM la saison prochaine, et l’Espagnol Jorge Martin (Ducati-Pramac) complètent le podium.

A quatre courses de la fin de la saison, si Quartararo (Yamaha) termine loin derrière au Japon, le pilote Yamaha réalise une excellente opération au championnat. Le champion du monde sortant, parti à une modeste 9e place devant Bagnaia (Ducati), 12e sur la grille, a profité des déboires de ses adversaires pour accroître son avance.

18 points d’avance sur Bagnaia

Si l’Espagnol Aleix Espargaro, 17 points derrière Quartararo avant la manche japonaise, a d’emblée enterré ses chances de prendre la tête du championnat à cause d’un problème technique sur son Aprilia, Bagnaia, à la lutte avec Quartararo pour la 8e place, a lui chuté dans le tout dernier tour. Le Français compte désormais 219 points au général, soit 18 de plus que Bagnaia (201 points) et 25 de plus qu’Aleix Espargaro (194), qui termine à la 16e place à Motegi.

Sous un soleil revenu après les trombes d’eau tombées la veille lors des qualifications, le sextuple champion du monde de MotoGP Marc Marquez, parti en tête, termine à la 4e place, perdant dès les premiers tours de roues la tête de la course. Le pilote Honda, revenu le week-end dernier en compétition après trois mois d’absence en raison d’une opération au bras droit (la quatrième en deux ans), avait signé samedi sur le circuit détrempé de Motegi sa première pole depuis 2019.



Pour sa 100e course en MotoGP, l’autre Français de la grille Johann Zarco (Ducati-Pramac), parti deuxième, termine à la 11e place.

La prochaine course au calendrier MotoGP est le Grand Prix de Thaïlande, le week-end prochain.