Le PSG met encore le Stade Français à la porte

RUGBY Le club de Max Guazzini voulait réserver le Parc des Princes en cas de demi-finale en Coupe d'Europe...

A.P.

— 

Vue aérienne du Parc des Princes, le stade du Paris-SG, le 14 juillet 2009.
Vue aérienne du Parc des Princes, le stade du Paris-SG, le 14 juillet 2009. — L.Venance/AFP

Ce n’est toujours pas le grand amour entre les deux voisins du 16e arrondissement de Paris. Une fois de plus, le Parc des Princes se trouve au cœur de la bisbille entre footballeurs et rugbymen. Le Stade Français a fait une demande pour jouer, éventuellement, une demi-finale de Coupe d'Europe au Parc des Princes le 1er mai prochain. Le PSG a dit non, une fois de plus. Un refus qui passe mal du côté du Stade Français. Le club s’est fendu d’un communiqué cinglant pour dénoncer la mauvaise volonté de ces «manchots» du PSG.

«Notre club a été informé par la Ligue Nationale de Rugby que le Paris Saint Germain avait donné une réponse négative, une fois de plus, pour que cette demi-finale se joue au Parc des Princes pourtant libre ce week-end là. Cette situation a pour conséquence que dans l’hypothèse où le club de Paris recevrait en demi-finale, il devrait aller jouer…en province… Face à ces refus réitérés, sous les prétextes les plus divers (pelouse, montant des locations…) nous ne pouvons que constater ce manque de solidarité et d’amitié alors que nous sommes les deux clubs phares de Paris. Et cela nous navre profondément.»
 
Un communiqué qui se termine par cette phrase. «Nous ne sommes pas des pestiférés». Si la direction du PSG maintient son refus, le public parisien pourrait être privé d’une demi-finale. Et une demi-finale européenne, ça ne fait jamais que 13 ans que le Parc attend d’en voir une.