Dugarry se défend d'être un «anti-OM»

FOOTBALL le consultant de Canal+ répond aux accusations des supporters marseillais...

R.S.

— 

L'ancien footballeur français Christophe Dugarry, reconverti consultant sur Canal+
L'ancien footballeur français Christophe Dugarry, reconverti consultant sur Canal+ — SIPA

Après les arbitres, c’est au tour des consultants télé d’essuyer les accusations de partialité en Ligue 1. Depuis le dernier Bordeaux - Marseille (1-1), Christophe Dugarry s’est mis à dos une bonne partie des supporters olympiens, l’accusant d’avoir pris parti pour les Girondins. En cause, son appréciation de la faute de Marc Planus (expulsé sur l’action) sur Mamadou Niang en seconde période. Le champion du monde 98 avait parlé de «compensation», et affirmait que jamais, le défenseur bordelais ne devait être expulsé.

Rapidement sont apparus quelques groupes Facebook demandant à Duga de ne plus commenter les matchs de Bordeaux. Pour éviter le boycott massif des fans de l’OM lorsqu’il est au micro, il s’est d’abord défendu de toute accusation de partialité dans La Provence, affirmant que «c'est mal (le) connaître que de croire (qu’il est) pro ou anti quoi que ce soit.»

Le jeu, seulement le jeu

Lundi sur le plateau des spécialistes
, le consultant phare de Canal+ a reconnu qu’il s’était trompé. Mais il n’impute pas son erreur à un quelconque parti pris. «Oui, je suis originaire de Bordeaux, mais quand je commente un match, ce qui m'importe c'est la qualité des équipes. Mon critère, lorsque je commente, c'est le jeu, pas un maillot que j'ai pu porter ou pas, mais juste le jeu.» Il faut croire que l’OM a très mal joué face à Bordeaux.

Selon vous, un consultant peut-il être totalement impartial? Doit-il commenter les matchs de ses équipes de coeur? Dites le nous en commentaires...