Les footballeurs anglais se soignent au placenta de cheval

FOOTBALL Elle s'appelle Mariana Kovacevi et les footballeurs anglais l’adorent.

M. Go.

— 

 L'attaquant d'Arsenal, Robin Van Persie, le 11 mars 2009 à Rome.
 L'attaquant d'Arsenal, Robin Van Persie, le 11 mars 2009 à Rome. — T.Gentile / REUTERS

 En cette période intense de matchs, les footballeurs anglais souffrent. Adducteurs en surchauffe, genoux en vrac et chevilles en compote donnent du boulot aux infirmeries. Heureusement, certains joueurs pensent avoir trouvé le remède miracle. Pas moins de 4 gars de Liverpool ainsi que le Gunner Robin van Persie se sont rendus à Belgrade pour consulter une certaine Marina Kovacevic.


Cuissardes et mascara


Selon le Daily mail, cette personne soigne les bobos à base de placenta de cheval. Une première. On a connu la mode de l’Actovegin (un produit à base de sang de veau) pour accélérer les soins des blessures mais utiliser du placenta a l’air de plaire aux footballeurs anglais, pas effrayés par Kovacevic, une femme qui apparaît rarement en public. «Elle s’habille de façon excentrique, elle a de longs cheveux noirs, du mascara sombre et des cuissardes. "Elle est extravertie mais gentille. Elle ressemble à Morticia de la Famille Addams"», explique le quotidien anglais qui cite le propriétaire d'un bar qui la connaît. En Italie, Jose Mourinho aurait interdit à Stankovic de la consulter.