Frédéric Lefebvre milite pour la vidéo dans l'arbitrage

POLEMIQUE Il l'écrit dans une lettre à Platini...

Avec agence

— 

Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, a souhaité lundi que la période pendant laquelle l'Etat devra aider des entreprises et encadrer la rémunération de leurs patrons "ne dure pas plus de deux ans".
Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, a souhaité lundi que la période pendant laquelle l'Etat devra aider des entreprises et encadrer la rémunération de leurs patrons "ne dure pas plus de deux ans". — Jacques Demarthon AFP/Archives
La main d’Henry prend un tour politique. Le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, a de nouveau demandé samedi l'introduction de la vidéo dans l'arbitrage des matches de football, cette fois-ci dans une lettre adressée au président de l'UEFA, Michel Platini. «La vidéo est un passage obligé vers l'exemplarité», écrit Frédéric Lefebvre dans ce courrier qu'il a publié sur Facebook. «Pourquoi le refus d'un tel progrès dans un monde qui a changé? Le rugby et le tennis ne s'y sont pas trompés, eux qui l'ont introduit récemment», poursuit l'ancien député.

«Arbitres ridiculisés»

«Les arbitres se sont ridiculisés et j'ai une pensée pour l'arbitre de la rencontre France/Irlande qu'on a laissé délibérément dans l'erreur», ajoute-t-il. «Je sais que votre principal argument, il est louable, est l'égalité entre sport professionnel et sport amateur. Mais le résultat, vous le savez bien, c'est que les arbitres sont de moins en moins respectés sur les stades le dimanche», insiste-t-il.

Michel Platini s'est toujours opposé à l'introduction de la vidéo pour assister les arbitres sur le terrain, craignant de «tuer le jeu» et préférant privilégier un arbitrage «humain», en rajoutant par exemple un arbitre à côté de chaque but, un système testé cette saison en Europa League

>> Le diaporama Thierry Henry, bouffon du web est ici...