Fumigènes: le PSG à nouveau condamné

FOOTBALL Et encore, le club s'en sort bien...

La rédaction sport

— 

 Les tribunes du Parc des Princes le mars 2009
 Les tribunes du Parc des Princes le mars 2009 — G.Fuentes / REUTERS

Le PSG se brûle encorePlusieurs fois condamné pour les jets de funigène de ses supporters - Robin Leproux estime que 400.000 euros ont été payés par le club en amende l'an dernier -, les Parsiens écopent d'un match à huis clos avec sursis pour des incidents dans le Stade Louis II à Monaco le 13 septembre. Cette peine infligée par la Commission de discipline de la Ligue est assortie d'une nouvelle amende de 35.000 euros. Dans son malheur, le PSG peut s'estimer d'éviter un huis clos immédiat alors qu'il avait déjà été condamné à un match à huis clos avec sursis après PSG-Saint-Etienne en février, et à un match à huis clos partiel après PSG-OM en mars.

Par ailleurs, la commission de discipline a suspendu un match le capitaine parisien Claude Makelele pour un geste dangereux sur le Lorientais Diarra. Un geste qui avait causé une polémique entre les entraîneurs des deux joueurs, Christian Gourcuff et Antoine Kombouaré. Le milieu parisien manquera donc le match reporté face à Marseille, le 20 novembre.