US Open : Caroline Garcia démarre parfaitement, Corentin Moutet fait craquer Stan Wawrinka

TENNIS Sur les 12 tricolores en lice lors de la première journée, cinq se sont qualifiés pour le tour suivant

N.C. avec AFP
— 
Caroline Garcia a facilement remporté son premier tour à l'US Open, le 29 août 2022.
Caroline Garcia a facilement remporté son premier tour à l'US Open, le 29 août 2022. — Seth Wenig/AP/SIPA

Tous les regards étaient bien sûr tournés vers Serena Williams, lundi, lors de la première journée de l'US Open, mais dans l’ombre de Queen S, la cheffe de file des Tricolores à New York Caroline Garcia a parfaitement lancé son tournoi avec une victoire tranquille et logique face à la 90e mondiale, Kamilla Rakhimova (6-2, 6-4). « J'ai été solide, mais il y a eu des points où ça aurait pu être mieux. Demain, je vais essayer de travailler sur ça, par rapport aussi à ma prochaine adversaire et me concentrer sur mon deuxième tour », a commenté la Tricolore qui a fait le plein de confiance en remportant le WTA 1000 de Cincinnati.

Pour son 10e US Open à 28 ans, la 17e joueuse mondiale affrontera une autre Russe, Anna Kalinskaya (60e). Elle n’a jamais dépassé le 3e tour à Flushing Meadows, qui représente le tournoi du Grand Chelem qui lui réussit le moins bien pour le moment.


Au total, douze Français et sept Françaises étaient en lice lors de cette première journée. Avec Garcia, quatre autres représentants de la nation se sont qualifiés. Arthur Rinderknech (58e) a remporté le premier duel franco-français de ce premier tour, en dominant Quentin Halys (76e) en quatre sets. Mais il aura fort à faire au match suivant, puisque se dressera devant lui le numéro 1 mondial et tenant du titre, le Russe Daniil Medvedev.

La belle surprise Hugo Grenier

Le second duel entre tricolores a été remporté en cinq sets par Benjamin Bonzi (50e) aux dépens d’Ugo Humbert (138e et bénéficiaire d’une invitation) 7-6 (7/1), 6-1, 5-7, 3-6, 6-2. A 26 ans, Bonzi joue son premier Majeur new-yorkais et il affrontera au prochain tour l’Australien Nick Kyrgios (25e), finaliste de Wimbledon.

La belle surprise est venue de Hugo Grenier (119e), repêché quelques heures avant le début du tournoi, et qui a saisi sa chance en éliminant l’Argentin Tomas Etcheverry (86e). Le prochain tour s’annonce bien plus corsé avec le redoutable italien Matteo Berrettini (14e) de l’autre côté du filet. De son côté, Corentin Moutet (112e) a profité de l’abandon de Stan Wawrinka (295e) à l’issue du deuxième set. Le Français menait 6-4, 7-6 (9/7) lorsque le Suisse de 37 ans, vainqueur en 2016, a jeté l’éponge.

En attendant Gasquet, Paire et Cornet

Si vous êtes forts, vous aurez déjà calculé que sept tricolores ont pris la porte. Bien vu. Après avoir créé l’exploit au 1er tour de Wimbledon en battant Serena Williams, Harmony Tan (112e) a pris un set à la lauréate 2019 Bianca Andreescu (48e), mais s’est inclinée (6-0, 3-6, 6-1). Léolia Jeanjean (149e), qui s’était hissée jusqu’au 3e tour à Roland-Garros, a bataillé sur l’impressionnant court Arthur-Ashe mais n’a rien pu faire face à la tout aussi impressionnante Coco Gauff (12e) qui s’est imposée 6-2, 6-3.

Toujours chez les dames, Diane Parry​ (74e), malgré le gain du premier set, a été éliminée par la Chinoise Xiyu Wang (75e), tandis qu’Océane Dodin (98e) a été logiquement dominée par la finaliste sortante Leylah Fernandez (14e). Enfin, pour son premier US Open, Hugo Gaston (72e) a été nettement battu par le Kazakh Alexander Bublik (47e), en trois sets secs.

Ce mardi, Richard Gasquet, Benoît Paire ou encore Alizé Cornet font leur entrée dans le tournoi.