Volley : La France remporte la Ligue des Nations à un mois du Mondial

EQUIPE DE FRANCE L'équipe de France de volley a battu les Etats-Unis en finale et remporte un troisième titre en Ligue des nations

W.P, avec AFP
— 
Earvin Ngapeth
Earvin Ngapeth — Roberto Tommasini / ipa-a/SIPA

L’équipe de France de volley toujours sur un nuage, près d’un an après son sacre olympique à Tokyo. A un mois du Mondial, les Bleus ont remporté un troisième titre en Ligue des nations en s’imposant en finale contre les Etats-Unis. Une victoire dans la douleur en cinq sets (25-16, 25-19, 15-25, 21-25, 15-10), dimanche à Bologne.

Les Bleus, entraînés depuis fin mars par l’ancien international italien Andrea Giani, viseront désormais le titre mondial, le seul qui leur manque, dans un mois en Pologne et en Slovénie (26 août-11 septembre).

« On est une équipe qui est arrivée à maturité, on a pris beaucoup de coups sur la tête, on a perdu pas mal, on est passé à côté de pas mal de compétitions et c’est ce qui nous a forgés », a savouré le leader français Earvin Ngapeth après la rencontre. « On sait ce qu’on doit faire pour monter sur les podiums. Et voilà : aujourd’hui on a prouvé qu’on est une grande équipe, qu’on arrive à maturité. C’est pas évident quand tu gagnes 2-0 et que tu te fais reprendre », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis leur avaient déjà fait le coup

Impériaux lors des deux premières manches face aux Américains, les Français ont en effet souffert en fin de partie en concédant leurs premiers sets dans cette phase finale. Début juillet, les Etats-Unis avaient déjà contrarié la France en tour préliminaire. Menés deux sets à zéro, les Américains étaient revenus à égalité avant de s’imposer 3-2.

Mais dans le tie-break de cette finale de Bologne, les Français ont eu le dernier mot. Ils ont pu compter sur l’efficacité d’Antoine Brizard au service et le talent d’Earvin Ngapeth, auteur de 22 points (meilleur marqueur de la rencontre), pour faire main basse sur la médaille d’or.