OM : Quel mercato du côté de Marseille alors que les joueurs reprennent l’entraînement ?

MERCATO OM Les joueurs de l’Olympique de Marseille reprennent l’entraînement ce mercredi, avec plus d’anciennes têtes que de nouvelles recrues

Adrien Max
— 
Jorge Sampaoli est de retour à Marseille pour diriger sa deuxième saison complète sur le banc de l'OM.
Jorge Sampaoli est de retour à Marseille pour diriger sa deuxième saison complète sur le banc de l'OM. — MATHIEU PATTIER/SIPA
  • La reprise des entraînements pour l’Olympique de Marseille a lieu ce mercredi à 16 h pour préparer la nouvelle saison 2022/2023.
  • L’OM doit faire face aux retours de prêt de nombreux indésirables comme Kevin Strootman, Jordan Amavi et Nemanja Radonjic.
  • Malgré le feu vert de la DNCG, le président Pablo Longoria n’a toujours pas enregistré la moindre arrivée lors de ce mercato estival.

Les vacances d’été n’ont pas encore commencé, mais c’est déjà la rentrée pour l'Olympique de Marseille. La reprise est programmée pour ce mercredi à 16h du côté de la Commanderie et les supporters qui s’y presseront devraient plus apercevoir de vieilles connaissances que de nouvelles têtes. Malgré le feu vert de la DNCG, le gendarme financier de la Ligue, l’OM n’a enregistré aucune signature depuis l’ouverture de ce mercato estival. 20 Minutes fait le point sur les possibles mouvements du côté de Marseille.

La réapparition des « boulets »

Depuis la fin de saison et la qualification en Ligue des champions, les supporters scrutent avec impatience l’arrivée de renforts, mais ce sont plutôt de vieilles connaissances qu’ils risquent de croiser mercredi devant le centre d’entraînement Robert Louis Dreyfus. Et pas forcément celles qu’ils portent le plus dans leur cœur, comme Kevin Strootman, Jordan Amavi ou Nemanja Radonjic, de retour de prêts. « Ce ne sont même pas des joueurs qu’on pourrait vendre, ce sont des boulets qu’on traîne depuis plusieurs saisons », estime Titi, fidèle supporter qui scrutera le retour des joueurs mercredi. Alvaro ne devrait pas faire d’apparition, le club et le joueur cherchent une solution quant à l’avenir de l’Espagnol qui se fera loin de Marseille : une rupture de contrat ou un transfert.

Une nouvelle tête et des retours

Titi aura au moins la chance d’apercevoir une nouvelle tête ce mercredi puisque Samuel Gigot rejoindra ses nouveaux coéquipiers après son arrivée du Spartak Moscou, alors que le transfert avait été entériné lors de la dernière fenêtre hivernale. Un défenseur natif d’Avignon, qui devrait parfaitement s’acclimater à Marseille. « En plus de recruter un super joueur, le club récupère un super mec. Il a l’état d’esprit parfait pour la ville, le club et les supporters… C’est un Golgoth qui n’a peur de rien ! », a prévenu Gaël Givet à La Provence. Jorge Sampaoli pourra aussi s’appuyer sur le retour de blessure de Konrad de la Fuente, et de Leo Balerdi, auteurs d’une première moitié de saison encourageante, avant de se blesser.

La nécessité de vendre

L’Olympique de Marseille n’est plus sous la menace de la DNCG, qui encadrait sa masse salariale la saison dernière. Mais les Olympiens ne roulent pas pour autant sur l’or et vendre des joueurs devient une quasi nécessité pour Pablo Longoria, et son nouveau directeur du football Javier Ribalta. Ce sera d’ailleurs l’une des premières tâches de celui qui est considéré comme le clone du président. La piste la plus sérieuse mène à Caleta Car, placé sur la liste des transferts lors des derniers mercatos et à qui il ne reste plus qu’une seule année de contrat. Mais les prétendants ne se bousculent pas au portillon. Pour Titi, les supporters doivent se préparer à un départ important. « Pour moi il faut gagner de l’argent sur une vente de Gerson, Guendouzi, Dieng, Gueye ou Rongier. C’est une obligation, tu ne peux pas continuer à vivre au-dessus de tes moyens avec des joueurs qui ont des salaires hyper confortables sans vendre de joueur. Si une offre de 40-50 millions arrive pour un joueur, il ne faut pas hésiter », considère-t-il.

Pour quelles arrivées ?

La qualification en Ligue des champions et le départ, libre, de Boubacar Kamara vers Aston Villa, sont autant de nécessités de renforts pour Jorge Sampaoli. L’entraîneur argentin s’inquiétait d’ailleurs en fin de saison des ambitions du club marseillais sur la scène européenne. Malgré certaines rumeurs sur une possible lassitude et ce manque d’ambition, El Pelado est bien de retour à Marseille, il était déjà à la Commanderie mardi.

A la même date l’année dernière, Titi avait déjà pu prendre une photo avec la nouvelle recrue Gerson. Cette année, il n’a pas encore fait le déplacement du côté de l’aéroport de Marignane, mais il est déjà dans les starting-blocks. « J’aimerais bien faire une dizaine de photos cet été, en rigole-t-il. Histoire qu’on se renforce au moins quantitativement. D’un point de vue qualitatif, je ne sais pas quels joueurs arriveront mais il faudra que Sampaoli puisse s’appuyer sur un banc la saison prochaine. » Un Titi ambitieux alors que le club vise plutôt « deux défenseurs, un gros milieu et un attaquant », dans un marché « très spéculatif », comme l’a déploré Pablo Longoria.